Isotopes du seaborgium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le seaborgium (Sg, numéro atomique 106) est un élément synthétique qui n'a par conséquent pas de masse atomique standard. Comme tous les éléments synthétiques, il ne possède aucun isotope stable. Le premier isotope synthétisé est 263mSg en 1974. Douze radioisotopes sont connus, de 258Sg à 271Sg, ainsi que deux isomères (261mSg et 263mSg). L'isotope à la plus grande durée de vie est 269Sg avec une demi-vie de 3,1 minutes.

Table des isotopes[modifier | modifier le code]

Symbole

du nucléide

Z (p) N (n) Masse isotopique (u) Demi-vie Modes de

désintégration[1],[n 1]

Isotope(s)

fils

Spin

nucléaire

Énergie d'excitation
258Sg 106 152 258,11298(44)# 3,3(10) ms
[2,9(+13−7) ms]
FS (divers) 0+
259Sg 106 153 259,11440(13)# 580(210) ms
[0,48(+28−13) s]
α 255Rf 1/2+#
260Sg 106 154 260,114384(22) 3,8(8) ms FS (74 %) (divers) 0+
α (26 %) 256Rf
261Sg 106 155 261,115949(20) 230(60) ms α (98,1 %) 257Rf 7/2+#
CE (1,3 %) 261Db
FS (0,6 %) (divers)
261mSg 92 µs CI 261Sg
262Sg[n 2] 106 156 262,11634(4) 8(3) ms
[6,9(+38−18) ms]
FS (92 %) (divers) 0+
α (8 %)[2] 258Rf
263Sg[n 3] 106 157 263,11829(10)# 1,0(2) s α 259Rf 9/2+#
263mSg 100(70)# keV 120 ms α (87 %) 259Rf 3/2+#
FS (13 %) (divers)
264Sg 106 158 264,11893(30)# 37 ms FS (divers) 0+
265aSg 106 159 265,12109(13)# 8(3) s α 261Rf
265bSg 16,2 s α 261Rf
266Sg[n 4] 106 160 266,12198(26)# 360 ms FS (divers) 0+
267Sg[n 5] 106 161 267,12436(30)# 1,4 min FS (83 %) (divers)
α (17 %) 263Rf
269Sg[n 6] 106 163 269,12863(39)# 3,1 min[3] α 265Rf
271Sg[n 7] 106 165 271,13393(63)# 2,4 min α (67 %) 267Rf
FS (33 %) (divers)
  1. Abréviations :
    CE : capture électronique ;
    CI : conversion interne ;
    FS : fission spontanée.
  2. Pas directement synthétisé, fait partie de la chaine de désintégration de 270Ds.
  3. Pas directement synthétisé, fait partie de la chaîne de désintégration de 271Ds.
  4. Pas directement synthétisé, produit de désintégration de 270Hs.
  5. Pas directement synthétisé, produit de désintégration de 271Hs.
  6. Pas directement synthétisé, fait partie de la chaîne de désintégration de 285Fl.
  7. Pas directement synthétisé, fait partie de la chaine de désintégration de 287Fl.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Les valeurs marquées # ne sont pas purement dérivées des données expérimentales, mais aussi au moins en partie à partir des tendances systématiques. Les spins avec des arguments d'affectation faibles sont entre parenthèses.
  • Les incertitudes sont données de façon concise entre parenthèses après la décimale correspondante. Les valeurs d'incertitude dénotent un écart-type, à l'exception de la composition isotopique et de la masse atomique standard de l'IUPAC qui utilisent des incertitudes élargies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Universal Nuclide Chart », nucleonica
  2. (en) Dieter Ackermann, « 270Ds and Its Decay Products – Decay Properties and Experimental Masses », The 4th International Conference on the Chemistry and Physics of the Transactinide Elements, 5–11 September 2001, Sochi, Russia,
  3. (en) V.K. Utyonkov, « Synthesis of superheavy nuclei at limits of stability: 239,240Pu + 48Ca and 249-251Cf + 48Ca reactions », Super Heavy Nuclei International Symposium, Texas A & M University, College Station TX, USA, march 31 – april 2, 2015


1  H                                                             He
2  Li Be   B C N O F Ne
3  Na Mg   Al Si P S Cl Ar
4  K Ca   Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5  Rb Sr   Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6  Cs Ba La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7  Fr Ra Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Nh Fl Mc Lv Ts Og
Tableau périodique des isotopes