Isotopes du nobélium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nobélium (No, numéro atomique 102) est un élément synthétique qui n'a par conséquent pas de masse atomique standard. Comme tous les éléments synthétiques, il ne possède aucun isotope stable. Le premier isotope à avoir été synthétisé (et identifié de manière correcte) est 254No en 1966. 12 radioisotopes sont connus, de 250No à 260No et 262No, ainsi que 3 isomères, 251mNo, 253mNo et 254mNo. L'isotope connu à la plus longue demi-vie est 259No avec une demi-vie de 58 minutes. L'isomère connu à la plus longue demi-vie est 251mNo avec une demi-vie de 1,7 secondes.

Table[modifier | modifier le code]

Symbole

du nucléide

Z(p) N(n) Masse isotopique (u) Demi-vie Modes de

désintégration[1],[n 1]

Isotope(s)

fils

Spin

nucléaire

Énergie d'excitation
250No 102 148 250,08756(22)# 5,7(8) s FS (99,95%) (divers) 0+
α (0,05%) 246Fm
β+ (2,5×10−4%) 250Md
251No 102 149 251,08894(12)# 0,78(2) s α (89%) 247Fm 7/2+#
FS (10%) (divers)
β+ (1%) 251Md
251mNo 110(180)# keV 1,7(10) s 9/2−#
252No 102 150 252,088967(10) 2,27(14) s α (73,09%) 248Fm 0+
FS (26,9%) (divers)
β+ (1%) 252Md
253No[n 2] 102 151 253,090564(7) 1,62(15) min α (80%) 249Fm (9/2−)#
β+ (20%) 253Md
FS (10−3%) (divers)
253mNo 129(19) keV 31 s 5/2+#
254No 102 152 254,090956(11) 51(10) s α (89,3%) 250Fm 0+
β+ (10%) 254Md
FS (0,31%) (divers)
254mNo 500(100)# keV 0,28(4) s TI (80%) 254No 0+
α (20%) 250Fm
255No 102 153 255,093191(16) 3,1(2) min α (61,4%) 251Fm (1/2+)
β+ (38,6%) 255Md
256No 102 154 256,094283(8) 2,91(5) s α (99,44%) 252Fm 0+
FS (0,55%) (divers)
CE (0,01%) 256Md
257No 102 155 257,096888(7) 25(2) s α (99%) 253Fm (7/2+)
β+ (1%) 257Md
258No 102 156 258,09821(11)# 1,2(2) ms FS (99.99%) (divers) 0+
α (0,01%) 254Fm
β+β+ (rare) 258Fm
259No 102 157 259,10103(11)# 58(5) min α (75%) 255Fm (9/2+)#
CE (25%) 259Md
FS (10%) (divers)
260No 102 158 260,10264(22)# 106(8) ms FS (divers) 0+
262No[n 3] 102 160 262,10746(39)# ~5 ms FS ( divers) 0+
  1. Abréviations :
    CE : capture électronique
    TI : transition isomérique
    FS : fission spontanée
  2. Pas directement synthétisé, produit de fission de 257Rf.
  3. Pas directement synthétisé, produit de fission de 262Lr.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Les valeurs marquées # ne sont pas purement dérivées des données expérimentales, mais aussi au moins en partie à partir des tendances systématiques. Les spins avec des arguments d'affectation faibles sont entre parenthèses.
  • Les incertitudes sont données de façon concise entre parenthèses après la décimale correspondante. Les valeurs d'incertitude dénotent un écart-type, à l'exception de la composition isotopique et de la masse atomique standard de l'IUPAC qui utilisent des incertitudes élargies.

Notes et références[modifier | modifier le code]


1  H                                                             He
2  Li Be   B C N O F Ne
3  Na Mg   Al Si P S Cl Ar
4  K Ca   Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5  Rb Sr   Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6  Cs Ba La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7  Fr Ra Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Nh Fl Mc Lv Ts Og
Tableau périodique des isotopes