Isotopes du livermorium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le livermorium (Lv, numéro atomique 116) est un élément synthétique, il ne possède aucun isotope stable et n'existe pas dans la nature. Le premier isotope synthétisé est le 293Lv en 2000, et c'est celui qui possède la plus longue demi-vie (53 ms). Seuls quatre isotopes ont été caractérisés, du 290Lv au 293Lv.

Table[modifier | modifier le code]

Symbole du

nucléide

Z(p) N(n) Masse
isotopique (u)
Demi-vie Mode de

désintégration

Isotope

fils

Spin

nucléaire

290Lv[n 1] 116 174 290,19864(71)# 15(+26−6) ms α 286Fl 0+
291Lv 116 175 291,20108(66)# 6,3(+116−25) ms α 287Fl
292Lv 116 176 292,20174(91)# 18,0(+16−6) ms α 288Fl 0+
293Lv 116 177 293,20449(60)# 53(+62−19) ms α 289Fl
  1. Le 290Lv n'a pas été synthétisé directement, mais obtenu comme produit de désintégration du 294Og.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Les valeurs marquées # ne sont pas purement dérivées des données expérimentales, mais aussi au moins en partie à partir des tendances systématiques.
  • Les incertitudes sont données de façon concise entre parenthèses après la décimale correspondante. Les valeurs d'incertitude dénotent un écart-type.

Isotopes et propriétés nucléaires[modifier | modifier le code]

Nucléosynthèse[modifier | modifier le code]

Combinaisons cible/projectile menant au livermorium[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous contient les différentes combinaisons de cibles et projectiles qui peuvent être utilisées pour former des noyaux ayant un numéro atomique de 116.

Cible Projectile Noyau attendu Résultat
142Ce 142Ce 284Lv pas encore tenté
208Pb 82Se 290Lv pour l'instant, échec
232Th 58Fe 290Lv pas encore tenté
238U 54Cr 292Lv pour l'instant, échec
244Pu 50Ti 294Lv pas encore tenté
250Cm 48Ca 298Lv pas encore tenté
248Cm 48Ca 296Lv succès
246Cm 48Ca 294Lv pas encore tenté
245Cm 48Ca 293Lv succès
249Cf 40Ar 289Lv pas encore tenté
252Cf 40Ar 292Lv pas encore tenté
257Fm 36S 293Lv pas encore tenté

Fusion froide[modifier | modifier le code]

208Pb(82Se,xn)290−xLv[modifier | modifier le code]

En 1998, l'équipe du GSI a tenté la synthèse du 290Lv par capture radiative (sans ajout de neutron). Aucune création d'atome par cette méthode n'a pu être confirmée.

Chronologie de la découverte des isotopes[modifier | modifier le code]

Isotope Année Réaction
290Lv 2002 249Cf(48Ca,3n)[1]
291Lv 2003 245Cm(48Ca,2n)[2]
292Lv 2004 248Cm(48Ca,4n)[3]
293Lv 2000 248Cm(48Ca,3n)[4]

Rendement isotopique[modifier | modifier le code]

Par fusion[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous fournit les données de section efficace et énergie d'excitation pour les réactions de fusion produisant directement des isotopes du livermorium. Les données en gras représentent des maxima déduits de mesures de fonctions d'excitation.

Projectile Cible Noyau composé
2n 3n 4n 5n
48Ca 248Cm 296Lv 1,1 pb, 38,9 MeV[5] 3,3 pb, 38,9 MeV[5]
48Ca 245Cm 293Lv 0,9 pb, 33,0 MeV[2] 3,7 pb, 37,9 MeV[2]

Calculs théoriques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques de désintégration[modifier | modifier le code]

Les calculs théoriques dans un modèle par effet tunnel quantique sont en accord avec les données expérimentales relatives à la synthèse des isotopes 293Lv et 292Lv[6],[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir oganesson.
  2. a, b et c Oganessian, Yu. Ts. ; Utyonkov, V. ; Lobanov, Yu. ; Abdullin, F. ; Polyakov, A. ; Shirokovsky, I. ; Tsyganov, Yu. ; Gulbekian, G. et al. (2004).
  3. Oganessian, Yu. Ts. ; Utyonkov, V. ; Lobanov, Yu. ; Abdullin, F. ; Polyakov, A. ; Shirokovsky, I. ; Tsyganov, Yu. ; Gulbekian, G. ; Bogomolov, S. ; Gikal, B. ; Mezentsev, A. ; Iliev, S. ; Subbotin, V. ; Sukhov, A. ; Voinov, A. ; Buklanov, G. ; Subotic, K. ; Zagrebaev, V. ; Itkis, M. ; Patin, J. ; Moody, K. ; Wild, J. ; Stoyer, M. ; Stoyer, N. ; Shaughnessy, D. ; Kenneally, J. ; Wilk, P. ; Lougheed, R. ; Il’Kaev, R. ; Vesnovskii, S. (2004).
  4. Oganessian, Yu. Ts. ; Utyonkov, V. ; Lobanov, Yu. ; Abdullin, F. ; Polyakov, A. ; Shirokovsky, I. ; Tsyganov, Yu. ; Gulbekian, G. ; Bogomolov, S. ; Gikal, B. ; Mezentsev, A. ; Iliev, S. ; Subbotin, V. ; Sukhov, A. ; Ivanov, O. ; Buklanov, G. ; Subotic, K. ; Itkis, M. ; Moody, K. ; Wild, J. ; Stoyer, N. ; Stoyer, M. ; Lougheed, R. ; Laue, C. ; Karelin, Ye. ; Tatarinov, A. (2000).
  5. a et b Yu. Ts. Oganessian, V. K. Utyonkov, Yu. V. Lobanov et F. Sh. Abdullin, « Measurements of cross sections and decay properties of the isotopes of elements 112, 114, and 116 produced in the fusion reactions 233,238U, 242Pu, and 248Cm+48Ca », Physical Review C, vol. 70,‎ , p. 064609 (DOI 10.1103/PhysRevC.70.064609, lire en ligne)
  6. P. Roy Chowdhury, C. Samanta, D.N. Basu (2006), α decay half-lives of new superheavy elements
  7. C. Samanta, P. Roy Chowdhury, D.N. Basu (2007).


1  H                                                             He
2  Li Be   B C N O F Ne
3  Na Mg   Al Si P S Cl Ar
4  K Ca   Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5  Rb Sr   Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6  Cs Ba La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7  Fr Ra Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Nh Fl Mc Lv Ts Og
Tableau périodique des isotopes