Isabelle Caro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Isabelle Caro
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Autres informations
Yeux
Bleus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation

Isabelle Caro, née le [1] à Aubergenville[2] (Yvelines) et morte le à Paris 18e[3], est une comédienne et mannequin de nationalité française.

Elle écrit en 2008 son livre autobiographique La Petite fille qui ne voulait pas grossir[4] où elle décrit son anorexie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Souffrant d'anorexie mentale depuis ses douze ans à cause d'une enfance difficile[5], Isabelle Caro était un symbole de ce trouble des conduites alimentaires depuis 2007 où, photographiée nue par Oliviero Toscani dans le cadre d'une campagne italienne contre l'anorexie (No Anoressia), elle suscita la polémique[4]. Elle pesait alors 31 kg pour 1,64 m ; la publicité avait été retirée car elle coïncidait, volontairement, avec la semaine des défilés de Milan[4] : le but était de « choquer pour sensibiliser les consciences[3] ». La photographie avait été par la suite affichée, notamment en France[5]. Isabelle Caro a également collaboré avec d'autres photographes comme Philippe Warrin et Gérard Rancinan.

En 2008, elle avait écrit un livre autobiographique La Petite fille qui ne voulait pas grossir[4].

Passée notamment par le Cours Florent[5], elle a tenu un rôle dans Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec (2010) de Luc Besson.

Elle est morte à l'hôpital Xavier-Bichat de Paris[3] au retour d'un voyage professionnel à Tokyo[6]. Le décès d'abord annoncé à la suite d'une pneumopathie, serait dû à une erreur médicale, voire de « négligences », d'après son père qui a déposé plainte pour homicide involontaire[3].

La mère d'Isabelle Caro s'est suicidée peu après la mort de sa fille, le [3]. Elles sont toutes deux inhumées au nouveau cimetière de Méjannes-le-Clap (Gard)[7].

Lors d'une émission de télévision de Marc-Olivier Fogiel[8], elle a prétendu être la fille cachée d'une personnalité publique, sans donner plus de précision, qui aurait refusé de la rencontrer.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Caro, N° de Sécurité sociale : 2 80 09 78 029 038 94, « Pour résumer ma petite expérience - post du lundi 8 octobre 2007, à 20:32 - blog personnel d'Isabelle Caro », (consulté le )
  2. Insee, « Acte de décès d'Isabelle Christina Danyela Marie Caro », sur MatchID
  3. a b c d et e « Le père d'Isabelle Caro porte plainte contre l'hôpital Bichat », 20 minutes, (consulté le )
  4. a b c et d Yannick Vely, « Isabelle Caro, victime oubliée de l’anorexie », Paris Match, (consulté le )
  5. a b et c Marie Marvier, « Isabelle Caro courageuse jusqu’au bout », France-Soir, (consulté le )
  6. (en) The Associated Press, « French model in anti-anorexia campaign dies », (consulté le )
  7. CARO Isabelle (1980-2010)
  8. Dailymotion.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]