Inuit Ataqatigiit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté inuite
(kl) Inuit Ataqatigiit
Image illustrative de l'article Inuit Ataqatigiit
Logo officiel.
Présentation
Chef Kuupik Kleist
Fondation 1976
Siège Nuuk, Sermersooq, Groenland
Affiliation Alliance de la Gauche verte nordique
Idéologie Socialisme démocratique
Séparatisme
Nationalisme de gauche
Couleurs Rouge et blanc
Site web http://ia.gl/
Représentation
Députés (Groenland)
11 / 31
Députés (Danemark)
1 / 2

Inuit Ataqatigiit (en français : « Communauté inuite ») est un parti politique du Groenland d'orientation socialiste.

Historique[modifier | modifier le code]

Le parti est né dans les années 1970 à la suite de la radicalisation de la jeunesse danoise. Il souhaite faire du Groenland un État indépendant.

Lors des élections législatives au Groenland du 15 novembre 2005, il obtient 22,6 % des votes, récoltant 7 des 31 sièges du Parlement local. De 2005 à 2009, il gouverne le Groenland aux côtés du parti social-démocrate Siumut.

Lors des élections anticipées du 1er juin 2009, Inuit Ataqatigiit obtient 43,7 % des voix, soit près du double du score qu'il avait réalisé lors de la consultation de 2005. Il dispose désormais de 14 sièges sur 31 au Parlement pour la durée de la législature, devenant ainsi le premier parti politique de l'île. Son chef, Kuupik Kleist, devient donc Premier ministre le 21 juin 2009.

Sociologie électorale[modifier | modifier le code]

L'electorat de Inuit Ataqatigiit est principalement urbain[1].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Parlement du Groenland[modifier | modifier le code]

Année Voix  % Sièges
1979 813 4,41
0 / 21
1983 2 612 10,65
2 / 26
1984 2 732 12,11
3 / 25
1987 3 823 16,53
3 / 26
1991 4 848 19,37
5 / 27
1995 5 180 20,31
6 / 31
1999 6 217 22,08
7 / 31
2002 7 244 25,59
8 / 31
2005 6 516 22,56
7 / 31
2009 12 457 44,06
14 / 31
2013 10 374 34,73
11 / 31
2014 9 776 33,50
11 / 31

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Ebbe Volquardsen, « Klassenkampf auf Grönländisch », sur http://nofoblog.hypotheses.org/,‎ (consulté le 27 août 2016)