Nébuliseur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la mécanique
Cet article est une ébauche concernant la mécanique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nébuliseur et aérosol moderne
NEZBULISEUR
Nébuliseur Venturi

Un nébuliseur est un appareil permettant de transformer certains liquides en un nuage de particules extrêmement fines (brouillard) et ce, à froid.

Pour les nébuliseurs ultrasoniques, la transformation est faite grâce à une surface vibrante actionnée par les ultrasons (fréquence supérieure à vingt kilohertz). Pour les nébuliseurs concentriques, la nébulisation est générée par l'introduction simultanée du liquide et d'un gaz.

Les liquides peuvent être de l'eau, des acides, du carburant, des solvants, et certaines peintures.

Pour les nébuliseurs Venturi, la transformation est faite grâce à un compresseur et une tête de nébulisation.

Les produits peuvent être des huiles ou de l'eau.

Applications[modifier | modifier le code]

Les applications sont nombreuses, dont la diffusion de parfums, de produits de traitement des mauvaises odeurs, de produits dissuasifs nuisibles, et de désinfectants :

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le nébuliseur à ultrasons convertit les liquides à faible viscosité en fines particules. Les liquides entrent dans un récipient via un port d'admission situé sur le côté, fourni avec l'appareil et situé au sommet d'un élément vibrant. À mesure que les ondes se transmettent dans le liquide, celui-ci va commencer à être poussé vers le haut pour former une petite fontaine. De petites particules vont décoller de la surface de cette fontaine et flotter au-dessus du liquide pour apparaître comme une fumée. La gravité affecte très peu les particules produites. Un léger débit d'air ou de gaz ou un vide est nécessaire pour mettre les particules en mouvement.

Les nébuliseurs concentriques sont souvent utilisés pour les analyses chimiques par torche à plasma et spectrométrie d'absorption atomique. Ils se servent de l'effet Venturi pour aspirer le liquide et le transmettre en aérosol.

Les débits d'aspiration peuvent être assez grands (de l'ordre de six millilitres par minute) ou très petits (cinquante microlitres par minute). Dans ce dernier cas, ces nébuliseurs sont appelés « micro-nébuliseurs » (nébuliseurs à débits de quelques centaines de microlitres).

Les nébuliseurs concentriques et les micro-nébuliseurs peuvent être en quartz, verre, Polycon, PFA ou PTFE, afin de s'adapter aux liquides aspirés (comme l'utilisation courante de nébuliseur en PFA en cas de liquide contenant de l'acide fluorhydrique (HF)).

Les nébuliseurs Venturi convertissent les liquides en fumées (fines particules) grâce à un compresseur et une tête de nébulisation. Le liquide aspiré par effet Venturi est nébulisé en fines particules ce qui permet d'obtenir une surface d'échange importante.

Il existe de nombreux appareil à effet Venturi permettant de traiter tous les espaces et volumes que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur.

L'aérosol généré peut être transmis :

  • à une chambre de nébulisation pour homogénéiser les gouttelettes générées ;
  • directement au plasma (en cas d'analyse chimique par torche à plasma) ;
  • à d'autres dispositifs d'analyse ou de diffusion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]