Ibtissame Lachgar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ibtissam Lachgar)
Ibtissame Lachgar
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
RabatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Féministe, droits humainsVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine
Membre de

Ibtissame Betty Lachgar, surnommée Betty, née en à Rabat, est une militante des droits humains et féministe marocaine.

Elle a cofondé le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI), dont elle est la porte-parole. Un mouvement féministe universaliste et laïque pour défendre les libertés individuelles au Maroc. Elle est aussi l'une des premières marocaines à assumer publiquement son athéisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en à Rabat au Maroc, elle fait ses études secondaires au lycée Descartes, le lycée français de sa ville natale, avant de déménager à Paris pour suivre des études supérieures en psychologie clinique, criminologie et victimologie[1]. Elle a ensuite préparé un doctorat de recherche en psychanalyse[Quoi ?], à Paris[2]. Fille d’un syndicaliste[1] et militant des droits de l’homme, elle est sensibilisée dès son enfance à la question des libertés individuelles.

Lachgar parle au Secular Conference 2018 à Londres.

En 2009, elle cofonde, avec Zineb El Rhazoui, le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI) qui a pour but de défendre les libertés individuelles au Maroc. Depuis, le mouvement a mené plusieurs actions en faveur des libertés individuelles, y compris un pique-nique en pleine journée de Ramadan en 2009 et un Kiss-in à Rabat en 2013. Ces actions ont permis d'ouvrir le débat sur les libertés individuelles au Maroc[3].

Elle défend aussi la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) au Maroc[4]. Elle a participé plusieurs fois à des Marche des fiertés en Europe et à une manifestation avec le mouvement Femen pour le droit au mariage homosexuel. Elle était alors la deuxième femme afro-arabe à se dénuder lors d'une manifestation publique, après l’Égyptienne Aliaa Magda Elmahdy[5]. Elle a participé à l'instauration d'une Pride au Maroc.

Elle est aussi pro-choix, c'est-à-dire qu'elle est en faveur de la légalisation de l'avortement dans son pays. « Pour nous, cette cause est primordiale. Il faut accorder aux femmes le droit de disposer de leurs corps », explique-t-elle au magazine marocain Telquel[6].

En , elle co-organise un kiss-in à Rabat, pour protester contre l'arrestation des jeunes adolescents après avoir posté, sur Facebook, une photo d'eux en train de s'embrasser, à Nador. Le kiss-in a été très médiatisé, et a fait scandale dans le pays. Ibtissame a défendu le kiss-in en expliquant: « Pour nous le message est passé, c'est un succès. Il y a des couples et des célibataires, et les couples se sont embrassés en public. Notre message est qu'il y a des gens qui défendent l'amour, la liberté d'aimer et de s'embrasser librement. Ces gens-là étaient présents aujourd'hui »[7].

En 2014, elle vit maritalement avec son ami Soufiane Fares bien que la loi marocaine interdise les relations sexuelles hors mariage et les punisse d'un mois à un an de prison[8].

En août 2018, elle est arrêtée à Rabat et passe 24 heures en garde à vue alors qu'elle se rendait dans un commissariat pour dénoncer une agression dont elle aurait été victime[9].

Depuis 2018, elle milite au sein d'un collectif de survivantes de la prostitution et du porno, le CAPP - collectif abolition porno prostitution http://www.collectifapp.com/ .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sarah Anouar, « Maroc : l'engagement audacieux d'Ibtissame Lachgar, la co-fondatrice du Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles », sur opinion-internationale.com, (consulté le ).
  2. http://www.theses.fr/s44009
  3. « Ibtissam Lachgar - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  4. « Les militants marocains de défense des LGBT pour ou contre l’action des Femen? », sur Telquel.ma, (consulté le )
  5. Adam Sfali - Lemag, « France : Une marocaine a manifesté nue pour défendre le droit au mariage homosexuel », sur Lemag.ma : Application et Newsletter sur le Maroc (consulté le )
  6. « Mali se mobilise pour le droit à l'avortement », sur Telquel.ma, (consulté le )
  7. « Maroc: un "kiss-in" pour soutenir les adolescents poursuivis pour un baiser », sur Le Huffington Post (consulté le )
  8. « Maroc: vivre sous le même toit malgré l'interdit et les préjugés », sur lexpress.fr (consulté le )
  9. « Betty Lachgar libérée après plus de 24h de garde à vue », Al HuffPost Maghreb,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]