IL-2 Sturmovik: Cliffs of Dover

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir IL-2.
IL-2 Sturmovik
Cliffs of Dover
Éditeur 1C Company, Ubisoft
Développeur 1C:Maddox Games

Date de sortie Drapeau de la Russie Russie:
25 mars 2011
Drapeau de la France France:
31 mars 2011
Version 1.11.20362
Genre Simulateur de vol
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme Windows

Évaluation PEGI : 16

IL-2 Sturmovik: Cliffs of Dover est un simulateur de vol de combat développé par le studio russe 1C:Maddox Games (issu de l'association en 1999 de 1C Company et de Maddox Games, association dissoute en 2012). Il est édité par Ubisoft en France et à l'étranger[1] et 1C Company en Russie[2].

Il est commercialisé depuis le 25 mars 2011 en Russie et depuis le 31 du même mois dans le reste du monde.

Descriptif[modifier | modifier le code]

Initialement nommé Storm of War: Battle of Britain et annoncé au salon du jeu vidéo de l'E3 dès 2006[3], le jeu a finalement été renommé IL-2 Sturmovik: Cliffs of Dover, devenant ainsi la suite, et non plus l'héritier, de IL-2 Sturmovik, référence de la simulation de combat aérien, créé également par Oleg Maddox, le fondateur plusieurs fois récompensé du studio Maddox Games.

Contenu[modifier | modifier le code]

Cet opus permet au joueur de revivre l'épisode aérien le plus marquant de la Seconde Guerre mondiale, la Bataille d'Angleterre, qui débuta en juin 1940 par l'opération allemande Seelöwe (Lion de mer), mise en place dans le but d'envahir le Royaume-Uni. Le joueur prend le contrôle des appareils mythiques de la Royal Air Force anglaise ou de la Luftwaffe allemande.

Le jeu comporte :

  • Un didacticiel expliquant les principales phases d'un vol, du démarrage à l'atterrissage
  • Un mode vol libre à différents endroits de la Manche
  • Un mode multijoueur à la capacité maximale théorique de 128 joueurs. Plusieurs cartes optimisées pour le multijoueurs sont disponibles en plus de la carte principale de la Manche[4]
  • Deux campagnes, l'une du côté Anglais très scénarisée ou l'on incarne un jeune pilote; l'autre du côté allemand dépourvue de scénario mais aux objectifs très précis
  • Différentes missions personnalisables mettant en scène des combats aériens ou des bombardements
  • Un éditeur de carte très avancé permettant de créer des cartes multijoueur ou des missions. Il permet par exemple l'ajout de bâtiments, de véhicules, de [checkpoint], de canons anti-aériens ou encore d'avion avec trajectoire ou objectif pré-défini.

Avions pilotables[modifier | modifier le code]

Une dizaine d'avions sont pilotables par le joueur, parfaitement reconstitués graphiquement en fonction des données techniques, tant du côté anglais (Spitfire, Hurricane, Blenheim) que du côté allemand (Bf-109, Heinkel He 111, Junkers Ju 87).

Une récente mise à jour a rajouté le Su-26, avion de voltige moderne afin de témoigner du réalisme de la simulation[5]. Il y a également treize avions supplémentaires pilotables uniquement par l'IA[6].

Réalisme[modifier | modifier le code]

Jouabilité[modifier | modifier le code]

La jouabilité est sensiblement améliorée par rapport à IL-2 Sturmovik notamment grâce à l'apport d'un nouveau moteur graphique compatible Direct X 10 et 11[6]. Le jeu dispose d'une nouvelle Intelligence artificielle, d'une aérodynamique plus poussée, prenant en compte par exemple la traînée des avions et d'une gestion des dégâts poussée[7].

Gestion des dégâts[modifier | modifier le code]

IL-2 Sturmovik: Cliffs of Dover dispose d'un nouveau moteur graphique lui permettant une gestion des dégâts très poussée[8]. Ainsi, chaque avion a sa structure et certains de ses systèmes modélisés. Un impact de balle sur l'aile par exemple, laisse apparaître sa structure et est susceptible de modifier l’aérodynamique de l'appareil. Si la batterie de l'appareil est perforée, les systèmes électriques seront inutilisables. Il en est de même pour les moteurs.

Gestion du moteur[modifier | modifier le code]

Chaque avion jouable du jeu a ses spécifications. En fonction du réalisme, la gestion des moteurs se fait plus ou moins à l'identique de la réalité. Sur un monomoteur par exemple, il se peut qu'une mauvaise gestion du radiateur provoque une fuite d'eau altérant le refroidissement.

Édition spéciale[modifier | modifier le code]

Ubisoft a annoncé la sortie d'un coffret collector à tirage limité contenant:

  • Un manuel de 120 pages
  • Une carte en tissu représentant le théâtre des opérations
  • Une réplique du manuel d'instructions des pilotes de la Royal Air Force

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel Il-2 COD d'Ubisoft)
  2. http://www.1cpublishing.eu/game/il-2-sturmovik-cliffs-of-dover/overview Site officiel Russe(1C Company)
  3. UbiSoft
  4. http://forums-fr.ubi.com/archive/index.php/t-34644.html Topic forum Ubisoft
  5. Mise à jour officielle Steam
  6. a et b Article jeuxvideo.com
  7. Site officiel
  8. http://www.simulation-france-magazine.com/sections.php?op=viewarticle&artid=50 Interview Oleg Maddox

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]