Hu Hesheng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hu Hesheng
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (90 ans)
ShanghaiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
胡和生Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Academic Division of Mathematics and Physics of the Chinese Academy of Sciences (d) ()
TWAS ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Hu Hesheng (Chinois: 胡和生, Pinyin: Hé Héshēng) (née le 20 juin 1928) est une mathématicienne chinoise, spécialiste de géométrie différentielle et de physique mathématique. Elle est l'ancienne vice-présidente de la Société Mathématique Chinoise, l'ancienne présidente de la Société Mathématique de Shanghai, et elle est membre de l'Académie chinoise des sciences[1]. Elle est conférencière Noether en 2002[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Née à Shanghai, Hu étudie les mathématiques à l'Université Jiao-tong de Shanghai et l'Université normale de la Chine de l'Est. Elle obtient son diplôme de maîtrise en mathématiques à l'Université du Zhejiang en 1952, sous la supervision de Su Buqing. Au cours de la période 1952-1956, elle est chercheuse à l'Institut de Mathématiques de l'Académie chinoise des Sciences. En 1956, elle part à l'Université Fudan à Shanghai, et devient maître de conférence en mathématiques, puis professeure associée, et enfin professeure à temps plein[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

Son principal sujet de recherches est la géométrie différentielle. Elle a dirigé un groupe de recherche de l'Université de Fudan pendant les années 1980 et 1990. Elle s'est penchée notamment sur la théorie des déformations des hypersurfaces, aux espaces de courbure constante ainsi qu'aux applications harmoniques sur des variétés riemanniennes. Plus tard, elle s'intéressé à la physique mathématique, par exemple les solutions de l'équation de Yang-Mills, les systèmes intégrables tels que celui de Toda-Gitter (de), en rapport avec les systèmes intégrables de la géométrie différentielle des surfaces et la théorie géométrique des solitons.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Hu est l'ancienne vice-présidente de la Société Mathématique Chinoise, et l'ancienne présidente de la Société Mathématique de Shanghai. En 1991, Hu a été élue membre de l'Académie chinoise des sciences. En 2002, Elle donne la Conférence Emmy Noether au cours du congrès international des mathématiciens à Pékin[4]. Depuis 2003, elle est également membre de la Third World Academy of Sciences (TWAS).

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • avec Gu Chaohao et Zixiang Zhou : Darboux transformations in integrable systems, Springer 2004.
  • Non Existence Theorems for Yang-Mills-Fields and harmonic maps in the Schwarzschild spacetime, Letters in Mathematical Physics, vol 14, 1987, page 253.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Hu est mariée avec Gu Chaohao, qui est aussi mathématicien, et a servi en tant que président de l'Université de sciences et technologie de Chine[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fondation Holeung Ho Lee de la Bourse de Mathématiques Et de Mécanique des Prix
  2. Le Noether Conférenciers Hesheng Hu, 2002* , Emmy Noether Conférence au Congrès International de Mathématiques
  3. Hu Hesheng à l'Université de Fudan
  4. Biographies de Mathématiciennes
  5. Gu Chaohao & Hu Hesheng « Copie archivée » (version du 28 septembre 2008 sur l'Internet Archive)
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hu Hesheng » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]