Liang Sicheng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Liang Sicheng
Liang Sicheng1.jpg
Fonction
Député à l'Assemblée nationale populaire
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
PékinVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
梁思成Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université Tsinghua
University of Pennsylvania School of Design (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Fratrie
Liang Sizhuang (d)
Liang Sili (en)
Liang Siyong (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Liang Congjie (en)
Liang Zaibing (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Academia sinica
Society for the Study of Chinese Architecture (d)
Academic Division of Technological Sciences of the Chinese Academy of Sciences (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Œuvres principales

Liang Sicheng (en chinois : 梁思成) est un architecte et intellectuel chinois né le à Tokyo et mort le à Pékin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reconnu pour être le « père de l'architecture chinoise moderne », il est le fils de Liang Qichao, l'un des intellectuels chinois les plus éminents du début du XXe siècle. Son épouse est l'architecte et poète Lin Huiyin. Son frère cadet, Liang Siyong (en), est l'un des premiers archéologues chinois.

Liang est l'auteur de la première histoire moderne de l'architecture chinoise. Il fut le fondateur du département d'architecture de l'université du Nord-Est en 1928 et de l'université Tsinghua en 1946. Il est le représentant chinois du groupe qui conçoit le siège des Nations unies à New York. Avec son épouse, Lin Huiyin, Mo Zongjiang et Ji Yutang, il découvre et analyse les première et deuxième structures en bois les plus anciennes conservées en Chine, situées dans les temples de de Nanchan et de Foguang du mont Wutai. Il propose aussi, sans succès, une planification urbaine de Pékin préservant son centre historique.

L'université de Princeton, qui lui a décerné un doctorat honorifique en 1947, le loue comme « un architecte créatif qui a également enseigné l'histoire de l'architecture, été un pionnier de la recherche et de l'exploration historiques dans l'architecture et la planification, [ainsi que] dans la restauration et la préservation des précieux monuments de son pays ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]