Hippolyte Wouters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wouters.

Hippolyte Wouters (né le 6 novembre 1934) est un avocat belge. Il fut le premier champion du monde de scrabble francophone en 1972 et le premier président de la fédération belge. Il est considéré comme l'inventeur de Scrabble duplicate et un des premiers organisateurs des tournois internationaux de Scrabble. Il fut le premier président de la Fédération internationale de Scrabble francophone.

Le championnat du monde en 1972[modifier | modifier le code]

Grille d'un jeu de scrabble à l'issue d'une partie en duplicate

Wouters fonde les principes du Scrabble duplicate en 1972 quand il assistait à une partie entre deux amis. Il montrait les lettres aux deux joueurs séparément pour qu'ils puissent avoir les mêmes tirages.[Quoi ?] Il enregistre le règlement du nouveau jeu. Il va à Cannes et expose son idée au club local, aidé par l'Algérois Hamid Aouidad. Grâce à cette démonstration, il décide d'organiser un championnat de Scrabble les 28 et 29 décembre 1972.

Arbitré par le commandant Maupin, le président du club de Cannes, le tournoi de déroule et c'est Wouters qui le remporte. Ce tournoi de Cannes sera considéré ultérieurement comme le premier championnat du monde de Scrabble duplicate.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Hippolyte Wouters, avocat de son métier, s’est lancé dans le théâtre assez tardivement. Officier des Arts et des Lettres de la République française, il a reçu le Grand prix de théâtre de l'Académie de langue et de littérature française de Belgique pour l'année 2003.

Après avoir publié un essai sur la collaboration entre Corneille et Molière (Molière ou l’auteur imaginaire ? Editions Complexe, 1999), qui fit scandale en France et un essai sur « L’ humour chez Proust », il a repris sa thèse iconoclaste pour en faire une pièce de théâtre, « Le destin de Pierre », qui fût jouée à Bruxelles en 1997 et à Paris en 1998.

Par la suite, il écrivit un dialogue entre Tocqueville et Madame Recamier (dans l’esprit du « Souper » de Brisville). « La Conversation» (1998) puis un combat de « coqs » entre Ninon de Lenclos et Françoise de Maintenon (Lenclos ou la liberté, 1999).

Après quoi, il produisit « Le choix d’Hercule » (2001) où il met en scène Georges Frédéric Händel appelé à choisir entre l’indépendance et la sécurité, « Cosi Fan Tutti » (2003) pastiche à rebours de l’opéra de Mozart, « L’exil » (2005), affrontement entre Tocqueville et son épouse Mary, et « Trois mariages et un entêtement » qui se déroule à la fois en 1780, 1980 et 2080 (écrit avec Jehanne Sosson).

En mars 2009 « L'affaire Nazareth », procès que la Belgique sur pied de sa « compétence universelle » fait à Jésus, a été jouée aux Palais de Justice de Bruxelles, Liège, Mons, Arlon et Paris. Elle fut jouée à l'Auguste Théâtre en février et mars 2012.

Son avant-dernière piėce, "Le Kid", où Cyrielle Clair tient le rôle de Chimène, a été jouée en Belgique, en France et en Suisse. Il s'agit d'un choc intemporel entre Rodrigue et Chimène et leur fils Diègue. La pièce est écrite en vers et en verlan.

Sa dernière pièce, écrite avec Jehanne Sosson s'intitule "Quatre jours de vie éternelle" ou les révélations de Lazare.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]