Hippolyte Béziers-Lafosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hippolyte Béziers la Fosse
Présentation
Nom de naissance Hippolyte Béziers la Fosse
Naissance
Versailles
Décès
Rennes
Nationalité France Française
Mouvement néoclassicisme, éclectisme
Activités Architecte
Œuvre
Distinctions Architecte honoraire du département d'Ille-et-Vilaine
Compléments
Comme architecte du département d'Ille-et-Vilaine, succède à Léonce Couëtoux et précède Jean-Marie Laloy.

Hippolyte Béziers-Lafosse, né en 1814 à Versailles[1] et mort en 1899 à Rennes, est un architecte français. Après avoir occupé le poste d'architecte pour les bâtiments départementaux dans l'arrondissement de Saint-Malo, il reprend la succession de Léonce Couëtoux au poste d'architecte du département d'Ille-et-Vilaine en 1860. Il quitte ses fonctions en 1883.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antoine-Léonard-Hippolyte naît à Versailles le , de Victor-Léonard Béziers-Lafosse, ingénieur des ponts et chaussées, et d'Adélaïde Flotte de Revel[2].

Formé à l'atelier de son père, d'abord en région parisienne puis à Rennes, il se marie, le , à Sophie Lepord, fille cadette de François Lepord, polytechnicien, ingénieur des Ponts-et-Chaussées et professeur aux Écoles royales d'artillerie et au collège royal de Rennes.

Il s’installe l’année suivante à Saint-Servan, et de cette union naîtront 10 enfants, entre 1839 et 1858 : Arthur (1839-1924) ; Albert (1840-1908) ; Aristide (1843-1916) ; Anaïs (1845-1924) ; Arthème (1847-1862) ; Armand (1849-1926) ; Alice (1851-1928) ; Amalia (1854-1855) ; Alfred (1856-1878) ; Auguste (1858-1944).

Architecte de l’arrondissement de Saint-Malo pour les bâtiments départementaux, il collabore activement aux préparatifs du voyage de Napoléon III en Bretagne en [3], notamment dans l’aménagement des appartements de la sous-préfecture, ainsi que dans l’organisation du service d’ordre, en sa qualité de chef capitaine des pompiers de la ville (poste qu’il occupe depuis 1854). Nommé architecte départemental d’Ille-et-Vilaine le , il occupe ce poste jusqu’au [4]. Il décédera à Rennes le , à son domicile du 5, quai Lamennais[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales des Yvelines, Commune de Versailles, 1112638, Registre des naissances, 1814, acte 718.
  2. Fiche généalogique d'Hippolyte Béziers-Lafosse sur le site Généanet
  3. Jacques Cressard, « Le voyage de Napoléon III en Bretagne », Bulletin et mémoires de la Société archéologique et historique d'Ille-et-Vilaine, t. XCVII, 1995.
  4. Arch. dép. d'Ille-et-Vilaine 4N2 Dossiers individuels des architectes départementaux, honoraires, correspondance, 1807-1920.
  5. Arch. mun. Rennes, 4E108 Registre des décès (1899), acte 519.
  6. Notice no IA00004677, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Notice no IA00130808, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Notice no IA00130910, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :