Hervé Prudon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prudon.
Hervé Prudon
Naissance
Sannois, Drapeau de la France France
Décès (à 66 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Hervé Prudon, né le à Sannois (Seine-et-Oise) et mort le à Paris[1], est un écrivain, journaliste et scénariste français, spécialisé dans le roman policier et la littérature d'enfance et de jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une enfance dans la banlieue pavillonnaire, puis en HLM, il fait des études supérieures à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et obtient une maîtrise en Lettres en 1974. Grand voyageur, il séjourne ensuite en Australie, au Népal et dans divers pays européens. « De retour à Paris, il échoue à l'agrégation et travaille comme manutentionnaire, accessoiriste de théâtre, déménageur, pigiste »[2].

Il publie son premier roman Mardi gris dans la collection Série noire en 1978. Jean-Patrick Manchette salue « sa furia et sa maestria », mais ses audaces stylistiques et ses univers déglingués le marginalisent.

Après ses deux premiers romans, il collabore à divers journaux : Le Monde, Libération, Le Nouvel Observateur, Cosmopolitan. Il travaille aussi comme nègre littéraire, une « expérience qu'il raconte dans Plume de nègre (1987) »[2].

Il revient à la Série Noire en 1995 avec Nadine Mouque, couronné par le prix Louis-Guilloux, qui raconte les pathétiques aventures d'un vieux garçon chômeur et alcoolique de la banlieue parisienne, et deux autres romans l'année suivante. Depuis, il a publié chez Grasset et Flammarion des romans et récits qui s'éloignent du genre policier. Ze big Slip (2006) appartient toutefois au roman policier humoristique, tout comme Ouarzazate et mourir (1996), un épisode du Poulpe.

Il a également signé des scénarios pour des courts métrages et, en 1998, la pièce Comme des malades, une expérience théâtrale très remarquée avec le comédien Jacques Bonnafé.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Mardi gris, Gallimard, coll. « Série noire » no 1724 (1978)
  • Tarzan malade, Éditions des autres (1979) ; réédition, Gallimard, coll. « Série noire » no 2457 (1997)
  • Banquise, Fayard coll. « Fayard noir » no 3 (1981) ; réédition, Édito-Service, coll. « Les Classiques du crime » (1983) ; nouvelle édition revue et corrigée, Éditions La Table ronde, coll. « La Petite Vermillon » (2009)
  • Les Yeux doux, Mazarine (1983)
  • Champs-Élysées, Mazarine (1984)
  • Plume de nègre, Mazarine (1987)
  • Sainte Extase, Édition Le Dernier Terrain Vague (1989)
  • Nadine Mouque, Gallimard, coll. « Série noire » no 2401 (1995) ; réédition Gallimard, coll. « La Noire » (2019) - prix Louis-Guilloux
  • La Revanche de la colline, Gallimard, coll. « Série noire » no 2411 (1996)
  • Vinyle Rondelle ne fait pas le printemps, Gallimard, coll. « Série noire » no 2418 (1996)
  • Ouarzazate et mourir, Éditions Baleine, coll. « Le Poulpe » no 20 (1996) ; réédition, EJL, coll. « Librio noir » no 288 (1999)
  • La Femme du chercheur d'or, Flammarion (1998)
  • Les hommes s'en vont, Grasset (1998)
  • Cochin, Flammarion (1999)
  • Venise attendra, Grasset (2000), écrit en collaboration avec Sylvie Péju
  • Les Inutiles, Grasset (2002)
  • Ours et Fils, Grasset (2004)
  • La Sainte journée, Après la Lune, coll. « La Maîtresse en maillot de bain » no 9 (2006)
  • Ze big Slip, Éditions La Branche, coll. « Suite noire » no 6 (2006)
  • La Langue chienne, Gallimard, coll. « Série noire » (2008)

Ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Le Fils du héros, Bayard Presse, coll. « Je bouquine » no 23 (1986)
  • En route pour Zanzibar, Albin Michel, coll. « Jeunesse » (1996)
  • Il fait plus froid dehors que la nuit, Éditions de La Loupiote, coll. « Zèbres » no 5 (1997)
  • J’ai trois ans et pas toi, Verticales (1999), dessins de Muzo
  • Dead line, Liber Niger (2000), dessins de Muzo

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Le Bourdon, J.L. Lesfargues, coll. « Traboule » (1982), en collaboration avec Pierre Marcelle
  • Au matin j’explose, poèmes, Éditions Le Ricochet (1999), dessins de Muzo
  • Devant la mort, poèmes, Gallimard, coll. « Blanche » (2018)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Comme des malades (1998)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yann Plougastel, « Mort d’Hervé Prudon, auteur de romans policiers », sur lemonde.fr, (consulté le 19 octobre 2017).
  2. a et b Claude Mesplède (dir.), Dictionnaire des littératures policières, vol. 2 : J - Z, Nantes, Joseph K, coll. « Temps noir », , 1086 p. (ISBN 978-2-910-68645-1, OCLC 315873361), p. 593.

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]