Henri Coulonges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coulonges et Dampierre.
Henri Coulonges
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Henri Coulonges de son vrai nom Marc-Antoine de Dampierre, né le à Deauville (Calvados), est un écrivain français, lauréat du Grand prix du roman de l'Académie française en 1979.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Coulonges, après avoir été pendant dix ans le collaborateur d'une grande revue mensuelle, Connaissance des Arts, publie son premier roman en 1975 : Les Rives de l'Irrawaddy, qui remporte un important succès critique. Il est traduit d'emblée en plusieurs langues. L'Adieu à la femme sauvage, publié en 1979, lui vaut le Grand prix du roman de l'Académie française. Traduit en 25 langues, le roman s'écoulera à plus de 700 000 exemplaires, toutes éditions confondues. Plusieurs producteurs de cinéma, en particulier outre atlantique, seront intéressés, prenant des options sur les droits. Ses romans suivants seront aussi publiés au livre de poche. Il se présente à l'Académie française en 1997 et arrive ex-aequo avec Jean-François Revel au premier tour avec 13 voix. Il ne s'est pas représenté depuis. Il est aussi connu en tant que peintre sous le nom de Marc-Antoine de Dampierre et expose notamment au sein de la Galerie Denise René boulevard St Germain à Paris.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]