Heckler & Koch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koch et HK.
Heckler & Koch
logo de Heckler & Koch
illustration de Heckler & Koch

Création 1949
Fondateurs Drapeau : Allemagne Edmund Heckler
Drapeau : Allemagne Theodor Koch (en)
Drapeau : Allemagne Alex Seidel
Forme juridique GmbH
Siège social Oberndorf am Neckar
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Direction Drapeau : Allemagne Andreas Heeschen (PCA)
Activité Armement
Produits Armes à feu, bombes
Site web www.heckler-koch.com/de
www.heckler-koch.com/en
www.hk-usa.com (USA)

Heckler & Koch est une firme d'armement allemande qui produit en particulier les pistolets mitrailleurs MP5 et MP7, les fusils d'assaut HK G36, HK G3 et HK 416, et le fusil de précision PSG-1.

Heckler & Koch est un fournisseur d'armes à feu portatives disposant d'une gamme de produits complète : pistolets, pistolets mitrailleurs, fusils d'assaut, fusils de précision, systèmes d'entraînement et systèmes de 40 mm. Les différents types d'armes sont conçus en tant que familles de produits. Heckler & Koch déclare proposer ainsi une gamme de modèles variable adaptée aux besoins les plus diversifiés des interventions. Les avantages d'une famille de produits vont d'un faible risque d'accident par la prévention d'erreurs de maniement, jusqu'aux pièces interchangeables et à une durée d'entraînement et de formation réduite des tireurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Techniquement, Heckler & Koch s'est longtemps distingué par l'emploi du système de retardement de l'action par verrouillage par galets initialement développé pour la MG42 et qui est employé dans nombre des premiers succès de la marque comme le HK G3, le MP5 ou le HK P9.

Son siège est à Oberndorf am Neckar dans le Bade-Wurtemberg près de la frontière franco-allemande et a été fondé en 1949 par les ingénieurs Edmund Heckler, Theodor Koch et Alex Seidel, qui a également travaillé dans les usines de Mauser. À la base, le programme de production de l'entreprise comprenait des machines à coudre, des outils, des formations et des machines pour l'élaboration d'outils. En 1955, le développement et la production d'appareils militaires débutèrent.

En 1956, Heckler & Koch décrocha l'appel d'offre de la toute nouvelle armée fédérale allemande concernant les fusils d'infanterie avec son HK G3. Heckler & Koch produit avec le pistolet de service P8 et le fusil d'infanterie G36 les armes standards de l'armée fédérale comme le P10, arme de service de la police.

Depuis les années 1970, les canons de la totalité des armes de guerre fabriquées par H&K sont usinés dans des barreaux d'acier provenant de l'entreprise française Aubert et Duval.

En 1991, la multinationale britannique en armement British Aerospace, via sa division Royal Ordnance, absorbe l'entreprise. En 2002, un nouveau changement de propriétaire s'effectue (H&K Beteiligungs-GmbH) et donc la séparation des instances officielles et des armes civiles également. Depuis 2003, la partie civile de l'entreprise dénommée Heckler & Koch Jagd und Sportwaffen GmbH (HKJS) est menée de façon autonome.

En 2016, l'entreprise gagne un appel d’offre pour la livraison à l'armée française de 16 000 fusils d’assaut HK416 chaque année[1].

Quelques produits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BFM BUSINESS, « Quand l'armée française opte pour le « made in Germany » » (consulté le 24 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :