HK UMP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir UMP.

UMP
Image illustrative de l'article HK UMP
UMP45
Présentation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Type Recul à culasse fermée
semi-automatique
Rafale de deux coups
automatique
Munitions .45 ACP
.40 S&W
9 mm Parabellum
Fabricant Heckler&Koch
Période d'utilisation 1999
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 2,2 kg
Masse (chargé) 2,8 kg (variantes chargeurs 10 coups 2,5 kg)
Longueur(s) 450 mm crosse pliée
690 mm crosse déployée
Longueur du canon 200 mm
Caractéristiques techniques
Portée pratique 100 m
Cadence de tir 600 coups par minute
Capacité 25 coups (.45 ACP)
30 coups (.40 S&W et 9 mm Parabellum)

L’HK UMP (« Universale Maschinenpistole » en allemand ; en français : « pistolet mitrailleur universel ») est un pistolet mitrailleur fabriquée par la firme allemande Heckler & Koch et mis en vente à partir de 1999, avant tout conçue pour le marché policier d'Amérique du Nord avec l'ambition d'y remplacer le MP5.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Doté d'une carcasse en polymère et d'un mécanisme plus simple que celui du MP5, l'HK UMP est moins cher et plus léger. Il semble pourtant compléter les arsenaux plutôt que de se substituer au MP5 et à son considérable succès commercial et opérationnel.

Afin de correspondre aux usages de son marché de prédilection, il a été en premier lieu chambré en .45 ACP puis en .40 S&W avant de connaître une version en 9 mm Parabellum, le calibre le plus souvent employé dans les pistolets mitrailleurs. La version chambrée en 9 mm est facilement reconnaissable à ses chargeurs incurvés alors que les deux autres versions sont dotées de chargeurs droits. Le HK UMP peut être converti d'un calibre à l'autre par changement du canon, de la culasse et du magasin.

Le .45 ACP et le .40 S&W présentent un recul plus important que le 9 mm Parabellum ; cet inconvénient est accru par le poids réduit de l'arme. Afin que l'UMP demeure contrôlable, la cadence de tir théorique est limitée à 600 coups par minute, ce qui est relativement faible pour un pistolet mitrailleur moderne.

Le mécanisme est plus conventionnel que celui du MP5, puisqu'il est opéré par le recul sans système de retardement de l'action. Le tir est réalisé culasse fermée en automatique, semi-automatique et par rafales de deux coups. Lorsque le chargeur est vide, un mécanisme retient la culasse en arrière de telle sorte qu'il n'est pas nécessaire de la manœuvrer pour chambrer une cartouche après avoir introduit un nouveau chargeur.

En plus de ses organes de visée, il est doté de deux rails Picatinny, l'un au-dessus de l'arme et l'autre au niveau de la garde et peut en recevoir deux supplémentaires sur les côtés. Ces rails standards permettent de monter rapidement une très large gamme d'accessoires : lunettes, viseur à acquisition rapide de type reflex comme les EOTech, pointeur laser IR, lampe tactique, poignées tactiques. Le cache-flamme est conçu pour accepter un silencieux QD (quick detachment) « clipable ».

Versions[modifier | modifier le code]

un HK UMP (en haut) et un MP5 (en bas).
  • UMP9 : version en 9 mm parabellum à magasin courbe.
  • UMP40 : version en calibre .40 S&W à magasin droit.
  • UMP45 : version en calibre .45 ACP à magasin droit.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Le HK UMP est présent dans plusieurs films.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le HK UMP est présent dans de nombreux jeux vidéo.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Le HK UMP fait également une apparition dans la série Alpha.

Notes et références[modifier | modifier le code]