Hanns-Erich Kaminski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaminski.
H. E. Kaminski
Naissance
Labiau, Prusse-Orientale
Décès
Argentine
Activité principale
Journaliste et essayiste
Auteur
Langue d’écriture Allemand
Genres
Critique sociale

Œuvres principales

  • Ceux de Barcelone, 1937
  • Céline en chemise brune, 1938
  • Bakounine, la vie d'un révolutionnaire, 1938

Hanns-Erich Kaminski, né à Labiau en Prusse orientale[1] le 29 novembre 1899, mort en Argentine en 1963, est un journaliste et écrivain libertaire allemand d'expressions allemande et française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hanns-Erich Kaminski est issu d'une famille aisée (son père est commerçant) ; il fait ses études secondaires à Königsberg ; après son baccalauréat en 1917, il est mobilisé dans l'armée de l'Air jusqu'à la fin de la guerre, puis fait des études d'économie à l'université de Fribourg[2] et à l'université de Heidelberg où, en février 1922, il obtient le titre de docteur avec une thèse sur le dumping.

Kaminski s'engage ensuite une carrière de journaliste dans la presse allemande de gauche, notamment dans le journal de Carl von Ossietzky et Kurt Tucholsky, Die Weltbühne. Il passe deux ans (1922-1924) en Italie, sur laquelle il écrit son premier livre publié. En 1926, il devient rédacteur politique d'un journal social-démocrate de Francfort, Die Volkstimme.

Durant la période de la crise économique, il est partisan d'une alliance anti-nazie entre le parti social-démocrate et le parti communiste. En février 1933, à la suite de la victoire des nazis, Kaminski quitte l'Allemagne pour Paris. Déçu de la faillite de la social-démocratie en Allemagne, il se rapproche des milieux anarchistes, plus particulièrement des anarcho-syndicalistes de l'AIT. De septembre 1936 à février 1937, il est en Espagne, à la suite de quoi il publie son livre sur la guerre d'Espagne (Ceux de Barcelone). Il écrit ensuite une biographie de Bakounine. Admirateur de Céline pour Le Voyage au bout de la nuit et Mort à crédit, il récuse radicalement son manifeste antisémite et pro-nazi Bagatelles pour un massacre et publie le pamphlet Céline en chemise brune en 1938. La même année, il écrit un livre sur le nazisme, qui est publié en Argentine en 1940.

À la suite de la défaite française de 1940, Kaminski quitte Paris et, de Marseille, réussit à gagner Lisbonne où il cherche à obtenir un visa afin de quitter l'Europe. Sa demande pour les États-Unis par le biais de son ami Rudolf Rocker, n'aboutit pas, mais il semble qu'il ait obtenu un visa pour l'Argentine, grâce à Diego Abad de Santillán. Kaminski et son amie Anita Karfunkel émigrent en Argentine en 1941. C'est là-bas que Kaminski décède en 1963.

En 1972, l'écrivain Hans Magnus Enzensberger inclut plusieurs textes de Kaminski dans son roman sur la vie de Buenaventura Durruti, Le bref été de l'anarchie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ceux de Barcelone (éd. Allia).
  • Zur Theorie des Dumping, thèse de doctorat, Université de Heidelberg, 1921
  • Fascismus in Italien, Verlag für Sozialwissenschaft, Berlin, 1925
  • Ceux de Barcelone, Denoël, Paris, 1937 (réédition : Éditions Allia, Paris, 2003)
  • Céline en chemise brune ou le Mal du présent, Les Nouvelles Éditions Excelsior, 1938 (rééditions : Éditions Plasma, 1977 ; Éditions Champ Libre, 1983 ; éditions Mille et une nuits, 1997 (postface de Jean-Pierre Martin, "Kaminsky scandale" ; notice biographique de Joël Gayraud, "Portrait partiel d'un proscrit") ; Éditions Allia, 2019
  • Bakounine, la vie d'un révolutionnaire, Aubier-Montaigne, Paris, 1938 (réédition : Éditions Bélibaste, 1971)
  • Troisième Reich, Problème sexuel (écrit en français mais paru seulement dans une version en espagnol : El nazismo como problema sexual. Ensayo de psicopatologia, Imàn, Buenos-Aires, 1940)
  • Journal de Lisbonne, manuscrit coécrit avec Anita Karfunkel et probablement perdu.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Joël Gayraud, Portrait partiel d'un proscrit, notice biographique in Céline en chemise brune, Éditions Mille et une nuits.
  • Jean-Pierre Martin, Kaminsky scandale, postface in Céline en chemise brune, Éditions Mille et une nuits.
  • Sabine Bétoulaud, Hanns-Erich Kaminski : éléments de biographie (1899-1960), Cahiers d’Études Germaniques. (1980):no.4, p. 261-270. Ce texte est disponible en ligne, dans une traduction en allemand: Sabine Bétoulaud Hanns-Erich Kaminski Eine biographische Skizze. ainsi qu'une étude sur le Journal de Lisbonne par Wolfgang Haug.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. actuellement Polessk, dans l'oblast de Kaliningrad en Russie.
  2. Céline..., 1001 Nuits, p. 41

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]