Pierre Esquié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Esquié
Présentation
Naissance
Toulouse
Décès
Nationalité Drapeau de la France France
Formation ENSBA, Atelier Daumet
Ses élèves Patrice Bonnet, Léon Jaussely
Œuvre
Réalisations Gare de La Rochelle-Ville,
Capitole de Toulouse
Distinctions Grand prix de Rome en 1882
Publications Traité élémentaire d'architecture

Pierre Joseph Esquié (né à Toulouse le et décédé le ) est un architecte français. Grand prix de Rome, il a surtout œuvré dans sa région natale et dans le sud-ouest de la France en général.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de l'architecte en chef de la ville et architecte diocésain de Toulouse Jacques-Jean Esquié (1817-1884) qui a travaillé avec Eugène Viollet-Le-Duc à la restauration de la Basilique Saint-Sernin. En 1872, il est admis à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, où il sera l'élève de Honoré Daumet. Après avoir été une première fois logiste, il remporte le premier grand Prix de Rome en 1882. Il fréquente l'académie de France à Rome (alors située dans la Villa Médicis) à Rome de janvier 1883 à décembre 1886, où il fait des envois représentant la villa d'Hadrien à Tivoli. Revenu en France, il répond à plusieurs concours et commandes publiques dans le Sud-Ouest de la France.

Il devient professeur à l'École nationale supérieure des beaux-arts où il reprend l'ancien atelier de son professeur (atelier Daumet-Esquié). Il est l'auteur d'un traité d'architecture.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Ouvrage de l'architecte[modifier | modifier le code]

  • Traité élémentaire d'architecture, comprenant l'étude complète des cinq ordres, le tracé des ombres et les premiers principes de construction, éd. Schmid, 1897, rééd. Ch. Massin & Cie, 2000

Références[modifier | modifier le code]

  1. Historique sur le site de la Mairie de Toulouse.
  2. Présentation sur le site de la DRAC Poitou-Charentes
  3. Notice sur la Base Mérimée
  4. Présentation sur le site de la DRAC Poitou-Charentes.
  5. Notice d'une des gares sur le site lesgares.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]