Hôtel Saint-Georges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Saint-Georges
Vannes - hôtel Saint-Georges (1).JPG
Façade nord-ouest, sur la rue des Orfèvres.
Présentation
Destination initiale
Habitat
Destination actuelle
Habitat et commerces
Construction
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

(Voir situation sur carte : Morbihan)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Vannes

(Voir situation sur carte : Vannes)
Point carte.svg

L'hôtel Saint-Georges est un ancien hôtel particulier de Vannes dans le Morbihan.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'hôtel donne sur la rue des Orfèvres (n°11-13)[1] et sur la place Valencia (n°5)[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Façade sur la place Valencia.

Un premier bâtiment est érigé à cet emplacement au XVIIe siècle[3]. Celui-ci est détruit à la fin du siècle pour faire place au bâtiment actuel du début du XVIIIe siècle[2] (1700[1] ?).

L'hôtel appartenant à la famille Charpentier de Lenvos est réquisitionné pendant la Révolution française pour y loger les officiers de l'état-major[2], puis, en 1802, Mgr de Pancemont, évêque de Vannes concordataire,avant qu'il ne prenne possession de sa résidence officielle au couvent des Carmes[3]. Edmond Ferrary, traiteur, en fut propriétaire dans le courant du XIXe siècle[3].

Les façades sur rue, la toiture, les boiseries anciennes du premier étage et l'escalier font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Architecture[modifier | modifier le code]

ce bâtiment est d'une architecture sobre sur trois niveaux[1] : rez-de-chaussée en granite et étages en pierre blanche[1]. La façade sur la rue des Orfèvres est toutefois recouverte de tuffeau[2]. De nombreuses ouvertures en plein cintre égayent les façades, ainsi que des balcons en fer forgé sur la rue des Orfèvres[2]. Les combles, recouverts d'ardoises, sont entrecoupés de lucarne à frontons triangulaires[1]. À l'intérieur, un bel escalier en bois du XVIIe siècle témoigne du bâtiment initial[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Hôtel Saint-Georges », notice no PA00091786, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a b c d et e « Hôtel Saint-Georges — Vannes », sur topic-topos (consulté le 20 mars 2016)
  3. a b c et d Pierre Thomas-Lacroix, Le Vieux Vannes, Société polymathique du Morbihan, Vannes, 1982, 2e édition (1re édition 1975), p.45

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]