Hôpital Royal Victoria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hôpital Royal Victoria
Image illustrative de l’article Hôpital Royal Victoria
Vue de l’hôpital
Présentation
Coordonnées 45° 30′ 30″ nord, 73° 34′ 53″ ouest
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Montréal
Adresse 687, avenue des Pins ouest
Fondation 1893
Fermeture 26 avril 2015
Site web http://www.cusm.ca/royalvic
Affiliation Centre universitaire de santé McGill
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Montréal/Québec
Point carte.svg

L'hôpital Royal Victoria est un hôpital de Montréal, maintenant fermé, situé dans l'arrondissement Ville-Marie sis au 687, avenue des Pins ouest. Cependant, le , l'établissement de soins a déménagé au 1001 Boulevard Décarie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôpital a été fondé en 1893 par deux magnats des chemins de fer :

Les deux hommes engagèrent chacun un demi-million de dollars pour la construction de l'hôpital à la condition que la ville cède dix acres de terrain sur les pentes du mont Royal. L'architecte écossais Saxon Snell dessina les plans de l'édifice, s'inspirant du Royal Infirmery d'Édimbourg pour réaliser ses structures crénelées et ses tourelles. Il fut agrandi par l'adjonction de nouvelles ailes du même style architectural.

À cette date, 150 personnes dont 14 médecins y travaillent[1].

Un incendie important a lieu en 1905.

En 1920, l'hôpital devient un centre de recherche, par le biais de la faculté de médecine de l'Université McGill. En 1934, le Dr Wilder Penfield y fonde l'Institut neurologique de Montréal.

En 1994, 6 000 personnes, dont 695 médecins y travaillent.

Le pavillon Hersey a été désigné lieu historique national du Canada par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada le [2].

Intégration au Centre universitaire de santé McGill (CUSM)[modifier | modifier le code]

L'hôpital est situé tout juste en bordure du campus du centre-ville de l'Université McGill. L'équipe soignante de l'hôpital a été intégré au Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Fermeture et réhabilitation du site[modifier | modifier le code]

Le voit la fermeture du centre de santé centenaire. À partir de 7 heures jusqu'à 13 h 30[3], 32 ambulances et véhicules de transport adapté ont effectué plus d'une centaine de voyages pour transférer les 154 patients[3] vers le nouveau Centre universitaire de santé McGill (CUSM)[4].

Inoccupé depuis le départ du personnel et des patients vers le site Glen du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) en 2015, l’hôpital Royal Victoria se cherche une nouvelle vocation. La Société québécoise des infrastructures (SQI), bras immobilier du Gouvernement du Québec est responsable de la revalorisation de l’ensemble immobilier patrimonial de 13 hectares. La Ville de Montréal souhaite profiter de la requalification du site de l’ancien hôpital Royal Victoria pour agrandir le parc du Mont-Royal en y annexant les terrains situés derrière les bâtiments vacants depuis quatre ans. Quant à elle, L’Université McGill a déjà manifesté sa volonté d’occuper le bâtiment principal pour y aménager un centre axé sur la recherche universitaire et que ce nouvel environnement puisse abriter des chercheurs et des scientifiques multidisciplinaires, notamment en développement durable et en politiques publiques[5],[6].

Pendant la pandémie de COVID-19, l'ex-hôpital a été transformé en juillet 2020 en centre d'isolement pour les personnes itinérantes de la région de Montréal[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Neville Terry, Le Royal Vic : l'histoire de l'hôpital royal Victoria de Montréal, 1894-1994. Traduit de l'anglais par Hélène Joly, Montréal, hôpital royal Victoria, 1994, 276 pages.
  2. « Lieu historique national du Canada du Pavillon Hersey », sur :Lieux patrimoniaux du Canada (consulté le 30 août 2011)
  3. a et b « L'hôpital Royal Victoria ferme après avoir déménagé ses patients », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 15 octobre 2020).
  4. Anne-Louise Despatie, « Les adieux au Royal Victoria », sur Radio-Canada, (consulté le 5 mai 2021)
  5. « Quel avenir pour le site de l'hôpital Royal Victoria? », sur canada.ca, Radio-Canada, (consulté le 15 octobre 2020).
  6. « Montréal convoite les terrains de l’hôpital Royal Victoria », sur Le Devoir (consulté le 23 décembre 2019)
  7. Henri Ouellette-Vézina, « L’ancien hôpital Royal Victoria rouvrira ses portes aux itinérants », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mai 2021)
  8. « La COVID-19 se répand dans les refuges du Grand Montréal », Radio-Canada,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mai 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel[modifier | modifier le code]

Vue panoramique de l'hôpital Royal Victoria
Vue panoramique de l'hôpital Royal Victoria