Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Image illustrative de l’article Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Image illustrative de l’article Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Présentation
Coordonnées 45° 34′ 26″ nord, 73° 33′ 30″ ouest
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Montréal
Adresse 5415 Boulevard de l'Assomption, Montréal, QC H1T 2M4
Fondation 1971
Site web https://ciusss-estmtl.gouv.qc.ca/etablissement/hopital-maisonneuve-rosemont
Organisation
Type Hôpital universitaire
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Montréal/Québec
Point carte.svg

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) est un hôpital de Montréal, situé dans l'arrondissement Rosemont-Petite-Patrie. Affilié à l'Université de Montréal, il dessert l'est de la ville et offre 588 lits. Il emploie 5 000 personnes et reçoit chaque année 3 000 étudiants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, fondé en 1971, résulte de la fusion de deux institutions hospitalières : l'Hôpital Maisonneuve et l'Hôpital Saint-Joseph de Rosemont[1].

L'Hôpital Maisonneuve, fondé par les Sœurs grises en 1954, hébergeait une école d'infirmières et l'Institut de Cardiologie de Montréal. Quant à l'Hôpital Saint-Joseph, fondé en 1950 par les Sœurs de la Miséricorde, il était spécialisé dans les soins aux tuberculeux.

Loi 10, abolitions et fusions[modifier | modifier le code]

Le , le Ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette (Parti libéral du Québec) suivant sa promesse électorale, présente le Projet de Loi 10[2]pour la fusion de services et l'abolition des Agences Régionales de Santé et Services Sociaux. La loi 10 est finalement adoptée et en . Elle entre en vigueur le . Ce faisant, le ministre a l'intention de "simplifier l’accès aux services pour la population, de contribuer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et d’accroître l’efficience et l’efficacité de ce réseau."[3]

Des CISSS et des CIUSSS[modifier | modifier le code]

La loi 10 a généré la création de 13 Centres Intégrés de Santé et de Services Sociaux (CISSS) et 9 Centres Intégrés Universitaires de Santé et de Services Sociaux (CIUSSS)[4].


Le CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont fait maintenant partie du Centre Intégré Universitaire de Santé et de Services Sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, qui compte 2 hôpitaux, 1 institut universitaire, 8 CLSC et 15 CHSLD desservis par environ 15 000 employés dont près de 900 médecins[5].

Hôpital Maisonneuve-Rosemont [6]

Hôpital Santa Cabrini Ospedale[7]

Institut universitaire en santé mentale de Montréal[8]

CHSLD Benjamin-Victor-Rousselot[9]

CHSLD Dante

CHSLD de Saint-Michel

Centre d’hébergement J.-Henri Charbonneau

CHSLD Éloria-Lepage

CHSLD François-Séguenot

CHSLD Jean-Hubert-Biermans

CHSLD Joseph-François-Perrault

CHSLD Marie-Rollet

CHSLD Nicolet

CHSLD Pierre-Joseph-Triest

CHSLD Polonais Marie-Curie-Sklodowska[10]

CHSLD Robert-Cliche

CLSC de Hochelaga-Maisonneuve

CLSC de l’Est-de-Montréal

CLSC de Mercier-Est

CLSC de Rivière-des-Prairies

CLSC de Rosemont

CLSC de Saint-Léonard

CLSC de Saint-Michel

CLSC Olivier-Guimond


Spécialités[modifier | modifier le code]

L'Hôpital Maisonneuve-Rosemont offre toutes les spécialités médicales. En outre, il a acquis une réputation notable en certains domaines particuliers : la santé mentale, l'ophtalmologie, la thérapie cellulaire (traitement de la leucémie et d'autres formes de cancers grâce aux cellules souches), cancérologie des sarcomes musculo-squelettiques et la néphrologie[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'hôpital
  2. « Projet de loi n°10 : Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales - Assemblée nationale du Québec », sur m.assnat.qc.ca (consulté le 26 novembre 2019)
  3. Loi no. 10 modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales, Sanction 9 février 2015, publié par l'Éditeur officiel du Québec, 96 pages. http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=5&file=2015C1F.PDF
  4. « Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) », sur www.quebec.ca (consulté le 26 novembre 2019)
  5. « Qui sommes-nous ? », sur ciusss-estmtl.gouv.qc.ca (consulté le 26 novembre 2019)
  6. « Hôpital Maisonneuve-Rosemont », sur ciusss-estmtl.gouv.qc.ca (consulté le 26 novembre 2019)
  7. « Hôpital Santa Cabrini Ospedale », sur ciusss-estmtl.gouv.qc.ca (consulté le 26 novembre 2019)
  8. « Institut universitaire en santé mentale de Montréal », sur ciusss-estmtl.gouv.qc.ca (consulté le 26 novembre 2019)
  9. « CHSLD Benjamin-Victor-Rousselot », sur ciusss-estmtl.gouv.qc.ca (consulté le 27 novembre 2019)
  10. « CHSLD Polonais Marie-Curie-Sklodowska », sur ciusss-estmtl.gouv.qc.ca (consulté le 26 novembre 2019)
  11. Théo Labat, « Congrès de la confédération mondiale de kinésithérapie à Cape Town : kinésithérapie et auto-prise en charge dans le traitement des troubles musculo-squelettiques », Kinésithérapie, la Revue, vol. 17, no 190,‎ , p. 25–28 (ISSN 1779-0123, DOI 10.1016/j.kine.2017.08.005, lire en ligne, consulté le 27 novembre 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Goulet, L'hôpital Maisonneuve-Rosemont, une histoire médicale, 1954-2004, Septentrion, 2004.