Hákarl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hákarl
Image illustrative de l’article Hákarl
Hákarl prêt à consommer.

Lieu d’origine Islande
Ingrédients Requin du Groenland
Hákarl séchant à des poutres en bois.
Hákarl suspendu pour séchage, en Islande.

Le hákarl (en islandais, requin) est une spécialité culinaire islandaise à base de requin du Groenland.

Préparation[modifier | modifier le code]

Comme ce requin n'urine pas, sa chair fraîche est saturée d'acide urique ainsi que d'oxyde de triméthylamine (TMAO), une neurotoxine dont les effets sont proches de ceux de l'ivresse et est toxique ; elle peut toutefois être consommée après une longue préparation. Cette préparation consiste à enfouir la chair du requin dans le sol pendant environ six à douze semaines selon la saison puis à la faire sécher dans un séchoir pour quelques mois. Ce procédé permet de diminuer la concentration en acide urique de la chair de l'animal[1].

Dégustation[modifier | modifier le code]

Servi nature en petits cubes, l'odeur d'ammoniac de ce mets reste insoutenable, d'où la fréquente utilisation de pince-nez ou de bouchons nasaux. C'est tout autant une tradition culinaire islandaise qu'une friandise recherchée par les connaisseurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

  • Fesikh, spécialité égyptienne et soudanaise de mulet fermenté
  • Surströmming préparation suédoise à base de hareng fermenté.
  • Gravlax préparation scandinave à base de saumon fermenté.
  • Lutefisk

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article du magazine Sciences et Avenir, 2016 (consulté le 29 juillet 2016).