Gwladys Épangue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gwladys Épangue Taekwondo pictogram.svg
Glwadys Epangue.jpg
Gwladys Epangue en 2012
Contexte général
Sport Taekwondo
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (32 ans)
Lieu de naissance Clichy
Taille 1,77 m (5 10)
Poids de forme 79 kg (174 lb)
Surnom Gwlad
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 2 2 0
Championnats d'Europe
Jeux européens
4 3 1
Championnats de France 12 0 0

Gwladys Patience Épangue, née le à Clichy (Hauts-de-Seine), est une taekwondoïste française, médaillée de bronze olympique en 2008 et double championne du monde dans deux catégories différentes : à Copenhague en 2009 (-67 kg) et à Gyeongju en 2011 (-73 kg).

Biographie[modifier | modifier le code]

Née de parents camerounais, Gwladys Épangue a vécu quinze ans à La Courneuve où elle a découvert le taekwondo au club local. « J'ai débuté en 1994. J'avais 11 ans, Ça vient tout bêtement d'une copine de collège dont le père voulait qu'elle fasse un sport de combat pour qu'elle apprenne à se défendre dans la cité »[1]. Vite repérée, elle poursuit sa formation à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance tout en étant licenciée au club de Saint-Maur. Dominant largement ce sport en France, elle est sélectionnée aux Jeux olympiques d'Athènes de 2004, où elle est éliminée[2].

Gwladys Épangue au Village Olympique de Pékin en août 2008

En 2008, battue en demi-finales par la sud-coréenne Hwang Kyung-seon, elle ramène la médaille de bronze de Pékin en disposant de l'Australienne Tina Morgan[3]. Elle a été nommée Chevalier de l'ordre national du Mérite par décret du 14 novembre 2008.

En octobre 2009, elle remporte son premier titre de championne du monde chez les -67 kg en triomphant de la Cubaine Taimi Castellanos Estrada[4].

Le 6 mai 2011, elle conquiert un second titre de championne du monde lors des championnats du monde à Gyeongju, en Corée du Sud[5]. Cette fois-ci, c'est dans la catégorie des -73 kg en dominant en finale la Coréenne Oh Hye Ri.

Epangue, qui a remporté le quota de la France dans la catégorie des + de 67 kg aux Jeux olympiques de 2012, doit renoncer à y participer pour cause d'une résurgence de tuberculose qu'elle avait contracté lorsqu'elle était enfant.

Le 18 mai 2015, elle remporte la médaille d'argent aux championnats du monde à Tcheliabinsk, en catégorie lourde (+ de 73 kg), et décroche l'or un mois plus tard, le 19 juin 2015, aux jeux européens, à Bakou, en battant en finale la championne olympique en titre Milica Mandić.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux Olympiques[modifier | modifier le code]

Tournoi mondial de qualification Olympique[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or, Coupe du Monde Vainqueur des +67 kg du Tournoi mondial de qualification pour les Jeux olympiques de Londres 2012 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni à Bakou, Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan en 2011
  • médaille d'or, Coupe du Monde Vainqueur des -67 kg du Tournoi mondial de qualification pour les Jeux olympiques de Pékin 2008 Drapeau de la République populaire de Chine Chine à Manchester, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni en 2007
  • médaille de bronze, Coupe du Monde Troisième des -57 kg du Tournoi mondial de qualification pour les Jeux olympiques d'Athènes 2004 Drapeau de la Grèce Grèce à Paris, Drapeau de la France France en 2003.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Jeux Européens[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnat de France[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or Championne en 2014
  • médaille d'or Championne en 2013 -73 kg
  • médaille d'or Championne en 2012 -73 kg
  • médaille d'or Championne en 2011 -73 kg
  • médaille d'or Championne en 2010 -73 kg
  • médaille d'or Championne en 2009 -67 kg
  • médaille d'or Championne en 2008 -67 kg
  • médaille d'or Championne en 2007 -67 kg
  • médaille d'or Championne en 2006 -67 kg
  • médaille d'or Championne en 2005 -67 kg
  • médaille d'or Championne en 2004 -59 kg
  • médaille d'or Championne en 2003 -59 kg
  • médaille d'or Championne en 2002 -55 kg
  • médaille d'or Championne en 2001 -55 kg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Taekwendo : Gwladys Epangue, la Wonderwoman du 9-3 », My FreeSport.fr,‎ (consulté le 24 août 2008)
  2. « Gwladys Epangue, la joie de vivre du taekwondo français », la Tribune.fr,‎ (consulté le 24 août 2008)
  3. « Revanche en bronze pour Gwladys Epangue », l'Humanité,‎ (consulté le 24 août 2008)
  4. « Epangue titrée », sur www.sport24.com,‎ (consulté le 15 octobre 2009)
  5. Epangue double la mise !, L'Équipe, 6 mai 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]