Guy Ouellette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guy Ouellette
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Député de l'Assemblée nationale du Québec
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Guy Ouellette (Sherbrooke, - ) est un policier retraité et un homme politique québécois, député de la circonscription de Chomedey. En tant que policier, il s'est fait connaître pour avoir participé à la lutte contre les groupes de motards criminalisés québécois, particulièrement les Hells Angels, pendant les années 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1990, après 21 ans de service dans la Sûreté du Québec, il devient sergent à la section des Renseignements criminels. Lorsque l'escouade Carcajou est formée en septembre 1995 pour lutter contre les bandes de motards criminalisés, Guy Ouellette s'y joint.

De 1997 à 2001, il a été conseiller auprès des autorités de la Sureté du Québec concernant le crime organisé et les motards criminalisés.

Entre 1995 et 2007, Guy Ouellette a servi de témoin expert dans plusieurs causes contre des motards à travers le pays. Les ministères de la Justice de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec ont ainsi utilisé ses services.

En septembre 2005, en collaboration avec Normand Lester, il publie le livre intitulé Mom, qui détaille l'ascension du chef québécois des Hells Angels, Maurice Boucher.

Lors de l'élection générale québécoise de 2007, il se présente comme candidat du Parti libéral du Québec dans la circonscription de Chomedey, dans la région de Laval. Il remporte la victoire avec 55 % des voix (majorité de 10 738). Sa campagne électorale est toutefois entachée par l'emploi de Gilles Cloutier, fraudeur qui arrange les élections clé en main en gérant des pots-de-vin[1].

Il est réélu en 2008 avec 66 % des voix et le 4 septembre 2012 avec de 57% des voix.

Fonctions parlementaires[modifier | modifier le code]

  • Porte-parole de l'opposition officielle en matière de travail depuis le 26 septembre 2012
  • Adjoint parlementaire au ministre du Revenu (4 novembre 2009 au 1er août 2012)
  • Adjoint parlementaire au ministre de la Sécurité publique (25 avril 2007 au 5 novembre 2008)

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]