Guy Dardel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dardel.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guy von Dardel.
Guy Dardel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
ActivisteVoir et modifier les données sur Wikidata

Guy Dardel (né à Puteaux le ) est un militant d'extrême gauche français. À partir de 1971, il milite à la Gauche prolétarienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Présenté par les Renseignements généraux comme le chef de la bande de Rueil-Malmaison, il reste actif au sein de La Cause du peuple avant de participer à partir de 1976 à l'émergence du Mouvement autonome en France avec la création en 1977 du collectif « Offensive et autonomie » qui rejoint rapidement le groupe Camarades.

À partir de 1985, Guy Dardel anime l'émission de radio Parloir libre sur Radio Montmartre. En 1986, il participe à la création de Prolétaires pour le communisme puis du Comité des mal-logés l'année suivante, avant de fonder Fréquence Paris Plurielle en 1992, puis le Mouvement de l'immigration et des banlieues en 1995.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Dardel, Un Traître chez les totos (roman), Actes Sud, 1999.
  • Guy Dardel, Hinterland (roman), Noesis, 2000
  • Guy Dardel, Noir de taule (nouvelle), les Belles lettres, 2002.
  • Guy Dardel, Le martyr imaginaire, No Pasaran, 2005
Essais autour des pratiques du romancier Didier Daeninckx
  • Guy Dardel, Autoportrait, in Jean-Christophe Brochier et Hervé Delouche, Les nouveaux Sans-culottes : enquête sur l'extrême gauche, Grasset, 2000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]