Guillaume Fédou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guillaume Fédou
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Guillaume Fédou
Informations générales
Naissance (47 ans)
Albi
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Activités annexes écrivain
journaliste

Guillaume Fédou, né le à Albi, est un auteur-compositeur-interprète, journaliste et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il grandit et suit sa scolarité à Bordeaux, où il est retourné vivre à l’été 2015. Passionné de musique dès l’enfance, il fait ses débuts sur un clavier Yamaha PSS 570 qui lui est offert à Noël, l’année de ses 15 ans. Au lycée, il forme le groupe Stan of the Flashers, plus tard devenu The Flashers, en référence au dernier film de Serge Gainsbourg[1]. Higelin, Thiéfaine et Noir Désir sont pour lui les artistes les plus marquants de cette période[2].

Après un bac D obtenu au lycée français de Vienne, Guillaume Fédou s’installe à Paris en 1992. Inscrit à la faculté Paris IX-Dauphine en Sciences-Eco, il se consacre à la vie associative et crée le label Pop Earth. C’est par ce biais qu’il rencontre le musicien et chanteur Arnaud Fleurent-Didier qui réalise l’arrangement pour son premier clip, Garçon moderne, diffusé sur YouTube[3]. Le morceau figure dans le premier mini-album de Fédou, Chanteur depuis 1974, diffusée par French Touche et aux sonorités électro-pop[4]. Guillaume Fédou collabore avec ce label et participe au projet Chansonpoche, qui consiste à produire des CD’s de la taille d’une carte de visite et ne contenant qu’une chanson[5]. La 2e Chansonpoche signé par Guillaume Fédou, Le cri de la liberté, dont l’arrangement est toujours signé par Arnaud Fleurent-Didier, est sélectionnée dans le top 5 du bouclage de la revue pop moderne Magic. À leur sortie, ces disques sont mis en vente chez Colette et au Bon Marché à Paris.

En 2010, c’est la sortie de son second album consacré à la nostalgie de l'adolescence, Action ou Vérité, où l’on retrouve le titre Garçon moderne mais également la reprise d’Un autre monde, du groupe Téléphone démarrant sur la célèbre tirade de Daniel Balavoine au journal télévisé le face à François Mitterrand[6],[7],[8].

En 2014, Guillaume Fédou publie son premier roman aux éditions Léo Scheer intitulé Mon numéro dans le désordre, portant sur le 11 septembre à New-York où il était parti en vacances.

Il sort en 2016 avec le label La Souterraine son troisième album, Nouvelle fidélité Part.1. Benjamin Diamond, chanteur et interprète du tube Music sounds better with you intervient sur cet album en tant que directeur musical sur plusieurs titres, ainsi que Plaisir de France avec qui il collabore désormais pour ses productions présentes et futures[9],[10].

Cette même année, il travaille avec Jean-François Tatin à l’écriture de Touche Française, une web série documentaire en 12 épisodes, diffusée à la rentrée 2016 sur Arte Créative[11]. Cette série retrace l’histoire de la musique électronique française, à laquelle Guillaume Fédou est étroitement lié[12].

Journalisme et écriture[modifier | modifier le code]

En parallèle à sa carrière d’auteur-compositeur et interprète, Guillaume Fédou est journaliste. Il collabore pour différents magazines : Perso, Blast, Intersection, Travel Style, Technikart, Officiel Voyages ainsi que les revues Schnock, Charles, Irreverent, La Revue Littéraire ELS (éditions Léo Scheer) et participe aux ouvrages collectifs Écrivains en Série sous la direction de Laure Limongi.

En 2014, il publie un premier roman : Mon numéro dans le désordre aux Éditions Léo Scheer[13].

Depuis 2016, il est rédacteur en chef de l’édition française du magazine Playboy aux côtés de Raphaël Turcat[14].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles et EP[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Garçon Moderne (réalisation Jean-François Tatin, 2003)
  • Il n'y a que toi (réalisation Jean-Francois Tatin, 2011)
  • L'Apocalypse (réalisation Xavier Magot, 2012)
  • L’Intermonde (réalisation Guillaume Roustaing, 2016)

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Mon numéro dans le désordre (Léo Scheer, 2014)

Journalisme[modifier | modifier le code]

  • Il est rédacteur en chef adjoint du magazine Perso de janvier à aux côtés de Yan Céh, Céline Perruche et Jean-Yves Le Fur (directeur de la publication).
  • Il est rédacteur en chef de Playboy France de à juin 2018 avec Raphaël Turcat, sous la direction éditoriale de David-Swaelens Kane.

Web[modifier | modifier le code]

  • Touche Française, web-documentaire en 12 épisodes diffusé sur Arte Creative (Silex Films, 2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]