Guétéma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guétéma
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Kayes
Cercle Nioro du Sahel
Maire Samba DIALLO (URD)
élu(e) en 2009[1]
Démographie
Population 8 536 hab. (2011)
Population précédent recensement 8 049 hab. (1998)
Taux de croissance annuel moyen 0.5 %
Géographie
Coordonnées 15° 02′ 07″ nord, 9° 33′ 57″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Guétéma

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Guétéma

Guétéma est une commune du Mali, dans le Cercle de Nioro du Sahel et la région de Kayes.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier habitant de Guétéma est venu de Dialoubé près de Mopti. Celui-ci transportait le sel en provenance du Sahel. Ensuite il s’est installé au Sénégal à la frontière avec le Mali. Il a fondé un village du nom de Dialoubé ou Marsa. C’est ainsi que Demba Mody a quitté Dialoubé pour venir s’installer à Guétema avant Elhady Oumar TALL. Quand Elhady Oumar TALL est venu, ils ont combattu ensemble. En partant Elhady Oumar TALL a confié le village à Hamady Nialdy. Quand les Blancs sont venus, Alpha Amadou Diallo est devenu le Chef de village suivi de Seydou Boubou, Aly Seïdy Diallo, Sali Seïdy Diallo, Demba Diallo, Bocar Diallo, Amadou Diallo, qui est l’actuel chef de village.

Fondateur de l'Institut des Nouvelles École Maliennes.[modifier | modifier le code]

Grand Homme de Guétéma.
Diallo Cissé

Situation géographique de la commune[modifier | modifier le code]

Avec une population de plus de 10 000 habitants composée de Peulhs, la commune rurale de Guétema est limitée :

  • A l’Est par la commune rurale de Fassou,
  • A l’Ouest par la commune rurale de Gadiaba Kadriel,
  • Au Nord par la commune urbaine de Nioro du Sahel et
  • Au Sud par la commune rurale de Simby.


Organisation administrative[modifier | modifier le code]

La commune rurale de Guétéma se compose de onze (11) villages. Elle est peuplée de 8 536 habitants et est majoritairement composée de Peulh, Soninké, de Diawado, etc. L’organisation administrative de la commune de Guétéma se décrit comme suit :

  • le bureau communal
  • le conseil communal
  • les services propres

1. Le bureau communal : constitué du Maire et ses adjoints est l’organe exécutif de la commune. Le Maire est le président de l’organe exécutif.

2. Le conseil communal composé de 11 membres dont un bureau communal de 4 membres avec à sa tête le Maire, Mr Samba Diallo. Ce bureau a pour attribution le pouvoir de décision par délibération exécutoire sous condition d’approbation préalable de l’autorité de tutelle.

  • la tenue de session
  • commissions de travail

3. Les services propres : Secrétariat général, personnel, Matériel, état-civil, Régie etc.

Organisation Institutionnelle[modifier | modifier le code]

  • Un conseil communal de 11 membres
  • Un bureau communal de 4 membres
  • 11 villages avec chacun un chef village

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est typiquement sahélien, avec une alternance de trois (3) saisons : Une saison des pluies (juillet à octobre). La moyenne pluviométrique se situe entre 300 et 700 mm. Une saison sèche et froide (novembre à février) Une saison sèche et chaude (mars à juin)

Flore et Faune[modifier | modifier le code]

L’écosystème est constitué exclusivement par la savane arborée et souvent arbustive. La végétation comprend en général des épineux. Mais elle offre des opportunités de cueillette à visée alimentaire : (fruit du baobab, pain de singe, nénuphar et jujube) médicinale : (fruit de baobab, pomme d’acacia Sénégal, du « baracanté ») et commerciale : (Gomme arabique). On y rencontre une plante hallucinogène «almoucaïcaï». La faune est pauvre. Cependant nous rencontrons quelques hyènes, vipères, cobras, singes rouges (Réservoir possible de fièvre jaune), des rongeurs, renards, chacals, les éperviers, les hiboux, les charognards.

Relief[modifier | modifier le code]

Le relief de la commune de Guétema n’est pas accidenté. Cependant, il existe dans sa partie sud-ouest une chaîne montagneuse constituée de collines et de plateaux par endroits qui sont le prolongement du Fouta-Djalon. Les terrains sont généralement plats. Ils sont constitués de sable et de cailloux (graviers et schistes). La nature du relief rend souvent difficile le déplacement.

Réseau hydrographique[modifier | modifier le code]

Il n’y a pas de cours d’eau important dans la commune de Guétema. Seuls existent des rivières, des marigots et des mares saisonnières. Ces cours d’eau servent l’abreuvoir au cheptel pendant une période très courte. La pluviométrie ne dépasse pas 700 mm annuel. Pendant la saison sèche, toutes les rivières sont à sec. Ils se caractérisent par des oueds au lit ensablé et qui ne coulent que pendant l’hivernage.


Caractéristiques démographiques et sociales[modifier | modifier le code]

La commune rurale de Guétéma est majoritairement composée de Peulh, Soninké et de Diawado La population totale de la commune est de 8 536 habitants.

Tableau 1: Répartition de la population communale entre les quartiers[modifier | modifier le code]

Quartier Nombre d’habitants
1 Guétema 2817
2 Missira 598
3 Sambalambé 705
4 Darah 572
5 Loumougnalbi 537
6 Makana-Rangabé 441
7 Kolomina 1128
8 Baïssamboula 581
9 Folonkidé-Boundou 781
10 Haoudja Yéro Aly 273
11 Mandala 83

Caractéristiques économiques[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Elle est de type familial, mais de nos jours on y rencontre de plus en plus d’exploitants individuels. La zone connaît un faible encadrement et un faible équipement en matériels agricoles. Les différentes spéculations de la zone sont entre autres : le sorgho, le mil, le maïs, le niébé associé, l’arachide, la pastèque et les courges.

Élevage[modifier | modifier le code]

Il occupe une place assez importante dans la localité après l’agriculture qui est de type traditionnel et extensif ; il est pratiqué par les Peuhls. L’élevage constitue une activité pour la plupart des Peuhls et une épargne pour les autres ethnies.

Tableau 2 : Taille du cheptel[modifier | modifier le code]

Village Bovins Ovins- caprins Asins Équins
1-Guétema 282 365 56 27
2-Missira 05 23 01 01
3-Sambalambé 32 58 04 03
4-Darah 16 54 04 05
5-Loumougnalbi 178 299 30 13
6-Makana-Rangabé 642 930 68 35
7-Kolomina 252 222 39 27
8-Baïssamboula - 02 01 -
9-Folonkidé-Boundou 13 - 01 02
10-Haoudja Yéro Aly 102 262 10 06
11-Mandala 10 64 6 -

Exploitation forestière[modifier | modifier le code]

Les ressources forestières sont très limitées. Les activités d’exploitation forestière restent la cueillette des feuilles de baobab et de certains fruits comestibles (jujube et pain de singe). L’exploitation des gommiers est aussi d’une importance capitale dans la commune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

[2]

  1. « Informations sur les élus », sur Ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, (consulté le 18 mars 2010)
  2. PLAN DE SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNE RURALE DE GUETEMA 2007- 2011www.csa-mali.org/plans/Kayes/plansa.../psa_nioro_du_sahel.pdf