Koniakary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville du Mali
Cet article est une ébauche concernant une ville du Mali.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kouniakary
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Kayes
Cercle Kayes
Maire Bassirou Bane (URD-Cnid))
élu(e) en 2009[1]
Démographie
Population 8 135 hab. (2009)
Population précédent recensement 7 023 hab. (1998)
Taux de croissance annuel moyen 1.3 %
Géographie
Coordonnées 14° 34′ 00″ nord, 10° 54′ 00″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Kouniakary

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Kouniakary

Koniakary (ou Kouniakary) est une ville et une commune du Mali, située à 65 km à l'est de Kayes. Elle est localisée dans le cercle de Kayes dans la première région.

En 1855, El Hadj Oumar Tall y fait construire un tata, fort défensif. Haut de 6 mètres, long de 115 et large de 107, le tata avec ses huit tours a été bâti en pierre plate extraite d’une carrière distante de 2,5 km. Le , le Conseil des ministres a adopté un projet de décret relatif au classement dans le patrimoine culturel national du Tata de Koniakari[2]. Le 16 août 2012

Koniakary as des jeunes Rappeur tres talent leur groupe s appele warriors premier personne qui Cree le rap a koniakary est Malick Bane Dit General Mtb Bane petit frere de Mr le maire

Politique[modifier | modifier le code]

Année Maire élu Parti politique
2004 Bassirou Bane URD
2009 Bassirou Bane URD
2016 Bassirou Bane URD

Personnalités nées à Koniakary[modifier | modifier le code]

  • Manga Dembélé, homme politique
  • El Hadj Amadou Diallo, Imam de la grande Mosquée de Zone4/C Président du COSIM Marcory
  • Abdoul Malick Diallo,Formateur spécialisée

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Informations sur les élus », sur Ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, (consulté le 18 mars 2010)
  2. Gouvernement, « Conseil des Ministres du 23 novembre 2011 », Journaldumali.com,