Groupe de M96

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Groupe de M96

Description de cette image, également commentée ci-après

M96, la galaxie la plus brillante du groupe.

Données d'observation
Époque J2000.0
Type d'objet Amas de galaxies
Ascension droite (α) 10h 46m 45,78s
Déclinaison (δ) +11° 49′ 10,2″
Distance 38 millions d'a.l. (∼11,7 Mpc)
Magnitude apparente (V) +9,2
Dimensions apparentes ?
Constellation Lion
Découverte
Découvreur(s) ?
Date ?
Désignations Groupe de Leo I, LGG 217, NOGG H 507,
NOGG P1 498, NOGG P2 507

Le Groupe de M96 (aussi appelé Groupe de Leo I) est un amas de galaxies dans la constellation du Lion. Ce groupe contient entre 8 et 24 galaxies, incluant trois objets de Messier[1],[2]. L'amas est un des nombreux amas qui se trouvent dans le Superamas de la Vierge.

Membres[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous liste les galaxies qui ont été identifiées comme faisant partie de l'amas, d'après le Nearby Galaxies Catalog[3],[4], et le Lyons Groups of Galaxies Catalog (LGG)[1].

Membres du Groupe de M96
Nom Type[5] α (J2000.0)[5] δ (J2000.0)[5] Redshift (km/s)[5] Magnitude apparente[5]
M95 SB(r)b 10h 43m 57,7s +11° 42′ 14″ 778 ± 4 11,4
M96 SAB(rs)ab 10h 46m 45,7s +11° 49′ 12″ 897 ± 4 10,1
M105 E1 10h 47m 49,6s +12° 34′ 54″ 911 ± 2 10,2
NGC 3299 SAB(s)dm 10h 36m 23,8s +12° 42′ 27″ 641 ± 6 13,3
NGC 3377 E5.5 10h 47m 42,4s +13° 59′ 08″ 665 ± 2 11,2
NGC 3384 SB(s)0 10h 48m 16,9s +12° 37′ 46″ 704 ± 2 10,9
NGC 3412 SB(s)0 10h 50m 53,3s +13° 24′ 44″ 841 ± 2 11,5
NGC 3489 SAB(rs)0 11h 00m 18,6s +13° 54′ 04″ 677 ± 2 11,1

Groupes proches[modifier | modifier le code]

Le triplet du Lion, qui contient les galaxies M65, M66 et NGC 3628[1], est physiquement proche du groupe de M96[6]. Certains algorithmes d'identification des groupes identifient le triplet du Lion comme une portion du groupe de M96. En réalité, deux groupes peuvent être des parties d'un groupe plus large[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) A. Garcia, « General study of group membership. II - Determination of nearby groups », Astronomy and Astrophysics Supplement, vol. 100,‎ 1993, p. 47-90 (lire en ligne)
  2. (en) G. Giuricin, C. Marinoni, L. Ceriani, A. Pisani, « Nearby Optical Galaxies: Selection of the Sample and Identification of Groups », Astrophysical Journal, vol. 543,‎ 2000, p. 178-194 (lire en ligne)
  3. (en) R. B. Tully, Nearby Galaxies Catalog, Cambridge, Cambridge University Press,‎ 1988 (ISBN 978-0-521-35299-4, LCCN 87021044)
  4. (en) P. Fouque, E. Gourgoulhon, P. Chamaraux, G. Paturel, « Groups of galaxies within 80 Mpc. II - The catalogue of groups and group members », Astronomy and Astrophysics Supplement, vol. 93,‎ 1992, p. 211-233 (lire en ligne)
  5. a, b, c, d et e « NASA/IPAC Extragalactic Database » (consulté le 24/10/2006)
  6. a et b (en) L. Ferrarese, H. C. Ford, J. Huchra, R. C. Kennicutt Jr., J. R. Mould, S. Sakai, W. L. Freedman, P. B. Stetson, B. F. Madore, B. K. Gibson, J. A. Graham, S. M. Hughes, G. D. Illingworth, D. D. Kelson, L. Macri, K. Sebo, N. A. Silbermann, « A Database of Cepheid Distance Moduli and Tip of the Red Giant Branch, Globular Cluster Luminosity Function, Planetary Nebula Luminosity Function, and Surface Brightness Fluctuation Data Useful for Distance Determinations », Astrophysical Journal Supplement, vol. 128,‎ 2000, p. 431-459 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]