Grégory Pujol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pujol.

Grégory Pujol
Image illustrative de l’article Grégory Pujol
Grégory Pujol
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (38 ans)
Lieu Champagnole
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 2001-2016
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2001-2005Drapeau : France FC Nantes089 (20)
2005-2006Drapeau : Belgique RSC Anderlecht014 0(4)
2006-2007Drapeau : France CS Sedan-Ardennes039 (11)
2007-2014Drapeau : France Valenciennes FC 201 (54)
2014-2016Drapeau : France Gazélec Ajaccio050 0(9)
2001-2016Total393 (98)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of France.svg France -20 ans
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 2 mai 2016

Grégory Pujol, né le à Champagnole, est un ancien footballeur professionnel français formé au FC Nantes. Son poste de prédilection est avant-centre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation au FC Nantes[modifier | modifier le code]

Repéré dans sa ville jurassienne Champagnole en 1997 par Guy Hillion, recruteur historique du FCNA, il commence sa carrière professionnelle au FC Nantes en 2001, un an après le dernier titre de champion du club. De la même promotion que Marama Vahirua ou Mathieu Berson, il n'a percé que très tard. « Le plus dur, pour un attaquant, c'est de savoir quand garder et quand donner le ballon. À Nantes, j'ai souvent fait le mauvais choix en étant trop collectif et on me l'a reproché » analyse-t-il après-coup[1]. Pendant quatre ans il joue les doublures de luxe, marquant 11 buts en championnat. Le 17 avril 2004 il s'illustre en inscrivant l'unique but nantais en finale de la Coupe de la Ligue (défaite aux tirs au but contre Sochaux). En 2005, il part à Anderlecht, sous forme de prêt.

Expérience à l'étranger et retour en France[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est sur le banc à Anderlecht, il bénéficie de la blessure du titulaire Nicolas Frutos pour jouer. Il permet alors à Anderlecht d'obtenir son titre grâce à 4 buts et 2 passes décisives en 11 matchs de championnat ainsi qu'un penalty provoqué dans la dernière ligne droite.

Fin mai 2006, il obtient un transfert vers le club français de Sedan tout juste promu en Ligue 1 française. Il marque 10 buts en championnat et trouve des automatismes avec l'international camerounais Joseph-Désiré Job. Sedan étant relégué à la fin de la saison, il quitte les Ardennes pour rejoindre le club de Valenciennes qui a réussi à se maintenir après son retour en Ligue 1.

La révélation à Valenciennes[modifier | modifier le code]

Dans l'ombre de Steve Savidan pendant la saison 2007-2008, il termine, la saison suivante, meilleur buteur de VA, ex-aequo avec Johan Audel. C'est lors de la saison 2010-2011, après trois années moyennes en termes de statistiques, qu'il réalise de loin sa meilleure saison en finissant troisième meilleur buteur du championnat avec 17 buts, derrière Moussa Sow et Kevin Gameiro. Il marque son 50e but en L1 le 3 avril 2011 à Saint-Étienne.

Fin de carrière au Gazélec Ajaccio[modifier | modifier le code]

Le 21 juin 2014, en fin de contrat avec Valenciennes, il signe un contrat de 2 ans au Gazélec Ajaccio.

Le 31 juillet 2016, après deux saisons avec le club corse, il met un terme à sa carrière[2].

Reconversion[modifier | modifier le code]

Après sa carrière de footballeur professionnel, il a repris un café-restaurant à Valenciennes[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Attaquant complet, il est capable de répéter les efforts durant 90 minutes. Très collectif, il participe activement à la récupération du ballon. Ses déviations, ses protections de balle et ses appels incessants font oublier une certaine lenteur et un déficit d'explosivité. Adroit devant le but, il cadre beaucoup de ses frappes. Il provoque rarement en un contre un et tente peu de dribbles.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Grégory Pujol au 4 octobre 2015[4]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2001-2002 Drapeau de la France FC Nantes Division 1 - - - - - - C1 1 0 1 0
2002-2003 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 24 4 1 1 1 0 - - - 26 5
2003-2004 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 28 6 4 2 2 1 CI 3 2 37 11
2004-2005 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 18 1 2 1 1 1 CI 3 1 24 4
2005 Drapeau de la France FC Nantes Ligue 1 1 0 - - - - - - - 1 0
Sous-total 71 11 7 4 4 2 - 7 3 89 20
2005-2006 Drapeau de la Belgique RSC Anderlecht Ligue Jupiler 11 4 1 0 - - C1 2 0 14 4
Sous-total 11 4 1 0 - - - 2 0 14 4
2006-2007 Drapeau de la France CS Sedan Ligue 1 36 10 2 1 1 0 - - - 39 11
Sous-total 36 10 2 1 1 0 - - - 39 11
2007-2008 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 1 29 5 1 1 3 1 - - - 33 7
2008-2009 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 1 33 7 1 0 1 1 - - - 35 8
2009-2010 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 1 31 6 1 0 1 0 - - - 33 6
2010-2011 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 1 33 17 1 0 - - - - - 34 17
2011-2012 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 1 13 3 1 0 1 1 - - - 15 4
2012-2013 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 1 23 8 - - - - - - - 23 8
2013-2014 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 1 27 4 - - 1 0 - - - 28 4
Sous-total 189 50 5 1 7 3 - - - 201 54
2014-2015 Drapeau de la France GFC Ajaccio Ligue 2 28 4 1 0 2 0 - - - 31 4
2015-2016 Drapeau de la France GFC Ajaccio Ligue 1 19 5 - - - - - - - 19 5
Sous-total 47 9 1 0 2 0 - - - 50 9
Total sur la carrière 352 82 16 6 14 5 - 9 3 391 96

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Campistron, « Pujol en grand saigneur », France Football, no 3393 bis,‎ , p. 28-29 (ISSN 0015-9557)
  2. Grégory Pujol arrête sa carrière, www.lequipe.fr, 31 juillet 2016.
  3. Grégory Pujol, le Président a la pression
  4. « Statistiques de Grégory Pujol », sur footballdatabase.eu