Gordon Gray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gray.
Gordon Gray
Gordon Gray - Project Gutenberg etext 20587.jpg
Fonctions
Conseiller à la sécurité nationale
-
Robert Cutler (en)
Assistant au Secrétaire à la Défense pour les enjeux de sécurité internationaux (en)
-
Herman Struve Hensel (en)
Ministre-adjoint à l’Armée de Terre
-
Frank Pace (en)
Membre du sénat de la Caroline du Nord
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
WashingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Bowman Gray, Sr. (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Burton C. Gray (en)
C. Boyden Gray (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Le Dr. Gordon Gray (30 mai 1909, 26 novembre 1982) fut ministre-adjoint à l’Armée de Terre de 1949 à 1950, puis conseiller à la sécurité nationale de 1958 à 1961 et directeur du conseil stratégique de la CIA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu à plusieurs reprises sénateur de Caroline du Nord, cette éminence grise du Pentagone fut directeur du PSB et auteur d'un célèbre rapport sur la Garde nationale des États-Unis.

Sous la présidence de J.F. Kennedy à Gerald R. Ford, Gray est membre du PFIAB (Président’s Foreign Intelligence Advisory Board), organe consultatif des présidents américains en matière de renseignements, chargé plus particulièrement d’apprécier la teneur des différentes productions des services secrets ainsi que l’adéquation de leurs actions.

Une théorie du complot le fait membre du Majestic 12[réf. nécessaire].