Gnathostomata (Vertebrata)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gnathostomes)

Gnathostomes • Vertébrés à mâchoires

Les Gnathostomes (Gnathostomata), aussi connus sous le nom de vertébrés à mâchoires, sont un infra-embranchement d'animaux vertébrés dont la particularité principale est la présence de mâchoires. Il s'agit du groupe le plus diversifié parmi les chordés ; il représente 99 % des vertébrés, avec près de 60 000 espèces[1]. La mâchoire de ces animaux est une partie du splanchnocrâne, sa partie supérieure bilatérale est constituée des cartilages ptérygopalatocarrés et la partie inférieure bilatérale (mandibule) des cartilages de Meckel.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot Gnathostomata vient du grec ancien γνάθος, gnathos, « mâchoire » et στόμα, stoma, « bouche ».

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le caractère qui définit le groupe des Gnathostomes est la présence de mâchoires cartilagineuses, qui sont interprétées par les anatomistes comme[pas clair] dérivant du premier arc branchial. Ce groupe présente d'autres caractères propres :

La présence de mâchoires permet aux espèces de cet embranchement la prédation de proies de plus grande taille et mobiles[2].

Ce groupe comprend actuellement les chondrichthyens (« poissons » cartilagineux), d'une part, et les ostéichthyens, d'autre part, c'est-à-dire les autres « poissons » (« poissons osseux ») et les tétrapodes.

Classification[modifier | modifier le code]

Liste des classes actuelles selon ITIS[3] :

Liste des classes fossiles[5] :

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Phylogénie des grands groupes actuels des Vertébrés d'après Betancur-R et al. (2017)[6] et Heimberg et al. (2010)[7] :

 Vertebrata 


 Cephalaspidomorphi (les lamproies)



 Myxini (les myxines)



 Gnathostomata 

 Chondrichthyes  (les poissons cartilagineux)



 Euteleostomi/Osteichthyes 

 Actinopterygii (les poissons à nageoires rayonnées)



 Sarcopterygii 
 Actinistia 

 Coelacanthi (les cœlacanthes)


 Dipnotetrapodomorpha 
 Dipnomorpha 

 Dipnoi (les dipneustes)


 Tetrapodomorpha 

 Tetrapoda (les tétrapodes)









Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cooper MD, Alder MN, « The evolution of adaptive immune systems », Cell, vol. 124, no 4,‎ , p. 815–22 (PMID 16497590, DOI 10.1016/j.cell.2006.02.001)
  2. Georges B. Johnson, Peter H. Raven, Jonathan B. Losos, Susan R. Singer, Biologie, De Boeck Supérieur, , p. 699
  3. Integrated Taxonomic Information System (ITIS), www.itis.gov, CC0 https://doi.org/10.5066/F7KH0KBK, consulté le 4 mars 2019
  4. Ricardo Betancur-R, Edward O. Wiley, Gloria Arratia, Arturo Acero, Nicolas Bailly, Masaki Miya, Guillaume Lecointre et Guillermo Ortí, « Phylogenetic classification of bony fishes », BMC Evolutionary Biology, vol. 17, no 1,‎ , p. 162 (PMID 28683774, PMCID 5501477, DOI 10.1186/s12862-017-0958-3)
  5. Classification phylogénétique de Marcello Ruta
  6. Ricardo Betancur-R, Edward O. Wiley, Gloria Arratia, Arturo Acero, Nicolas Bailly, Masaki Miya, Guillaume Lecointre et Guillermo Ortí, « Phylogenetic classification of bony fishes », BMC Evolutionary Biology, vol. 17, no 1,‎ , p. 162 (PMID 28683774, PMCID 5501477, DOI 10.1186/s12862-017-0958-3)
  7. (en) Alysha M. Heimberg, Richard Cowper-Sal·lari, Marie Sémon, Philip C. J. Donoghue et Kevin J. Peterson, « MicroRNAs reveal the interrelationships of hagfish, lampreys and gnathostomes and the nature of the ancestral vertebrate », Proc. Natl. Acad. Sci., vol. 107, no 45,‎ (lire en ligne [PDF])

Liens externes[modifier | modifier le code]