Gnaeus Domitius Calvinus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gnaeus Domitius Calvinus était un général romain, un sénateur et un consul (en 53 av. J.-C. et en 40 av. J.-C.). Il a été un fidèle partisan de César et d'Auguste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Domitius Calvinus était issu d'une famille noble. Il est élu consul en 53 av. J.-C. en dépit d'un célèbre scandale électoral. Il était aux côtés de César pendant la guerre civile contre Pompée. À la bataille de Pharsale, il a commandé le centre de l'armée de César. Après la bataille, il est devenu gouverneur d'Asie. Il a essayé de s'opposer à l'invasion de Pharnace II, le roi du Bosphore, qui avait profité de la guerre civile romaine pour envahir la province de Pontus, mais il a subi une défaite écrasante à la bataille de Nicopolis en Arménie (décembre 48 av. J.-C.). L'intervention directe par César a mis une fin rapide au conflit et l'armée de Pharnace II a été anéantie à bataille de Zéla en 47 av. J.-C.. Malgré son échec, Gnaeus Domitius Calvinus est resté un ami de César.

Les activités de Domitius Calvinus après la mort de César sont peu connues. En 43 av. J.-C., il était un fervent partisan d'Auguste et il a participé à la guerre civile contre Brutus et Cassius. Au cours de la bataille de Philippes en 42 av. J.-C., il devait apporter des renforts de l'Italie à la Grèce pour Marc Antoine et l'armée d'Auguste, mais sa flotte a été détruite par l'ennemi dans la mer Ionienne entrainant la perte de deux légions. Malgré cette défaite, il a reçu l'honneur d'un deuxième consulat et a été envoyé par Auguste comme gouverneur en Espagne, où il est resté pendant trois ans (39 av. J.-C. à 36 av. J.-C.). Ses activités militaires en Espagne semblent avoir eu du succès, car, à son retour, il est reçu en triomphe et a été salué comme imperator par ses troupes. Il a également reconstruit la Regia dans le Forum Romanum. Bien que nous n'avons pas beaucoup de faits concernant ses actions politiques, une inscription indique qu'en 20 av. J.-C. il était membre de l'importante confrérie des fratres arvales, exclusivement réservée aux membres de la famille impériale et aux plus éminents partisans de l'empereur.

Bien que la carrière de Domitius Calvinus ne comporte aucun succès particulier, ni en politique (il a obtenu son premier consulat seulement après une corruption scandaleuse) ni à la guerre (il a subi deux défaites majeures), il a maintenu un rôle politique important. C'était très probablement parce qu'il était un des très rares nobles romains à avoir soutenu Auguste dès le début.