Georges Demetz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Georges Demetz
Georges Demetz

Naissance
Saint-Fargeau
Décès (à 77 ans)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1885-
Commandement 56e Division d'Infanterie
Conflits Première Guerre mondiale
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Croix de Guerre 1914-1918
Famille André Demetz (en), général d'Armée, son fils

Georges Alphonse Marie Demetz (1865[1]-1942) est un général de division français, dont le nom est associé à la Première Guerre mondiale. Il a effectué une partie de sa carrière militaire en Afrique du Nord (Algérie, Tunisie, Maroc).

Biographie[modifier | modifier le code]

Georges Demetz est né le à Saint-Fargeau (Yonne). D'abord engagé volontaire en 1885, il intègre Saint-Cyr et en sort en 1888 avec le grade de sous-lieutenant d'infanterie et a fait la Campagne d'Algérie de cette date à 1893. Il continue les campagnes : de 1895 à 1897 en Tunisie, de à en Algérie puis du au au Maroc occidental en guerre. Il passe au front de la Grande Guerre le .

En 1912 il est chef de bataillon du 1er régiment de tirailleurs algériens.

Durant la Première Guerre mondiale, il commande, de à , le 7e régiment de tirailleurs algériens appartenant à la 2e brigade de la Division marocaine. De à , il quitte le commandement du 7e tirailleurs pour commander la 1re brigade de la Division marocaine.

Le , il est nommé général de brigade à titre temporaire et il quitte la Division marocaine pour commander la 56e Division d'Infanterie qui arrêtera l'offensive allemande dans la région de Montdidier.

Il est nommé général de brigade à titre définitif le et fait partie de l'Armée du Rhin à la tête de la 37e division d'infanterie au sein du 30e corps d'armée commandée par le général Mordacq.

Le il est promu général de division.

Distinctions[modifier | modifier le code]

G. Demetz devant la division qui défile à Francfort en 1920, L'Illustration.

Notes et références[modifier | modifier le code]

« Cote LH/726/63 »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]