Gare de Libramont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Libramont
Image illustrative de l’article Gare de Libramont
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Libramont-Chevigny
Localité Libramont
Adresse Place de la gare
6800 Libramont-Chevigny
Coordonnées géographiques 49° 55′ 11″ nord, 5° 22′ 47″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 162, Namur à Sterpenich
165, Athus à Libramont
163, Libramont à Saint-Vith (fermée)
Voies 6
Quais 3
Altitude 485 m
Historique
Mise en service 8 novembre 1858

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

(Voir situation sur carte : Province de Luxembourg)
Libramont

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Libramont

La gare de Libramont est une gare ferroviaire belge de la ligne 162, de Namur à Sterpenich (frontière luxembourgeoise), située à Libramont sur le territoire de la commune de Libramont-Chevigny, en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

Elle est mise en service en 1858 par la Grande compagnie du Luxembourg. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 485 m d'altitude, la gare de bifurcation de Libramont est située au point kilométrique (PK) 89,70 de la ligne 162, de Namur à Sterpenich (frontière du Luxembourg), entre les gares ouvertes de Poix-Saint-Hubert et de Neufchâteau. C'est un nœud ferroviaire aboutissement de la ligne 165, d'Athus à Libramont, après la gare de Bertrix. Elle était également l'origine de la ligne 163 de Libramont à Saint-Vith, qui est aujourd'hui fermée avec transfert du trafic sur la route. Depuis la fermeture de cette ligne, où le point d'arrêt de Villeroux était le plus haut en altitude du territoire belge, c'est désormais la gare de Libramont qui possède ce titre.

Voies, quais et bâtiment voyageurs.
L'intérieur de la gare en 2011.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Grande compagnie du Luxembourg inaugure la section Grupont - Arlon (passant par Libramont), de sa ligne de Bruxelles à Sterpenich et frontière avec le Luxembourg, le 8 novembre 1858[1]. La première circulation d'un train d'essais ayant eu lieu le 17 octobre 1858[2]. La première gare, sans doute en bois, est établie au village de Libramont dépendant[2] de la commune de Saint-Pierre. En 1867, la station Libramont[3] est la 10e station de la ligne.

Libramont va devenir un nœud ferroviaire avec la construction de l'embranchement pour Bastogne, ligne prévue dans la loi du 18 juin 1846[1] ayant précédé la création de la Grande compagnie du Luxembourg. Les travaux débutent en 1867, l'inauguration des 28 km de la ligne intervenant en novembre 1869[4].

La municipalité de Saint-Pierre, indisposée par les dépenses occasionnées par la présence du chemin de fer et de la gare, dépose le 1er octobre 1896[2] une plainte officielle auprès du Conseil provincial du Luxembourg. Cette démarche est à l'origine de la loi du 30 juillet 1899[2] faisant de Libramont une commune à part entière par scission du territoire de Saint-Pierre.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Un train marque l'arrêt à la gare en 2008
Un train marque l'arrêt à la gare en 2008.

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare de la SNCB[5], elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec guichets ouverts tous les jours[6]. Elle offre divers services, notamment une consigne et un buffet. Le passage en sécurité d'un quai à l'autre se fait en empruntant un passage souterrain lumineux, avec des escaliers disposant de goulottes pour les vélos. Les trois quais ont des salles d'attente. Depuis 2018, Libramont est la première gare belge[réf. nécessaire] à posséder des plateformes pour le transport des personnes à mobilité réduite. Tous les quais en sont équipés.

Desserte[modifier | modifier le code]

Libramont est desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et Heure de pointe (P) de la SNCB, qui effectuent des missions sur les lignes 162 et 165[7].

En semaine, la desserte, cadencée à l’heure (sauf pour les trains P), comprend les trains suivants :

  • des trains IC reliant Bruxelles-Midi à Luxembourg (ou Arlon)
  • des trains L reliant Ciney à Libramont toutes les 2 heures
  • des trains L reliant Namur à Libramont via Dinant (avec rebroussement à Bertrix)
  • des trains L reliant Libramont à Arlon via la ligne 162 toutes les 2 heures (toutes les heures à partir de décembre 2018)
  • des trains L reliant Libramont à Arlon via Bertrix, Virton et Athus
  • des trains P reliant Ciney ou Rochefort-Jemelle ou Arlon à Libramont et dans l'autre sens.
  • des trains P reliant Libramont à Bertrix ou Gedinne
  • un train P reliant Namur à Luxembourg (le matin) avec desserte omnibus entre Rochefort-Jemelle et Arlon. Ce train circule également dans l'autre sens le soir mais avec desserte omnibus limitée au tronçon entre Arlon et Libramont.
  • un train P reliant Bruxelles-Midi à Luxembourg (l'après-midi) de type IC+, puisque celui-ci dessert uniquement Namur, Libramont et Arlon entre les 5 gares de Bruxelles desservies par l'IC et la gare de Luxembourg. Les gares IC d'Ottignies, Gembloux, Ciney, Marloie, Rochefort-Jemelle et Marbehan ne sont pas desservies par ce train.

Les weekends, la desserte est moins étoffée et les trains L ne roulent que toutes les deux heures. On retrouve les trains suivants

  • des trains IC reliant Bruxelles-Midi à Luxembourg (ou Arlon)
  • des trains L reliant Ciney à Libramont
  • des trains L reliant Namur à Libramont via Dinant (avec rebroussement à Bertrix)
  • des trains L reliant Libramont à Arlon via la ligne 162
  • des trains L reliant Libramont à Virton via Bertrix

Deux trains P reliant Arlon à Bruxelles-Midi ou Liège-Palais circulent le dimanche soir

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Des emplacements pour les vélos et des parkings pour les véhicules sont disponibles[6] dans son environnement immédiat. Les transports en commun routiers ont des arrêts en face du bâtiment voyageurs, avec des abris et un bâtiment dédié[6].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site quenovel.be, La page B : la ligne du Luxembourg est en fête lire en ligne (consulté le 26 novembre 2010)
  2. a b c et d Site info-ardennes.com, Archives Libramont : Grâce à la gare lire en ligne (consulté le 26 novembre 2010).
  3. Augustin Joseph Du Pays, Itinéraire descriptif, historique, artistique et industriel de la Belgique, Libr. de L. Hachette et Cie., 1863. p. 309 lire en ligne (consulté le 12 mai 2011).
  4. Site Les amis du rail de Halanzy, Historique de la ligne ferroviaire 163 dite : « ligne des Crêtes » lire en ligne (consulté le 26 novembre 2010).
  5. Site SNCB, info stations : Libramont lire en ligne (consulté le 11 mai 2011).
  6. a b et c Association des clients des transports publics (ACTP), Ligne 162 Namur-Arlon, enquête avril à novembre 2008, Libramont, pp. 98-99 document pdf (consulté le 10 mai 2011).
  7. Site b-rail.be SNCB Mobility Brochures de ligne (fiches horaires) : 162/ Namur - Arlon - Luxembourg & 165/ Libramont - Bertrix - Virton - Arlon lire (consulté le 24 mars 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Bruxelles-Midi Rochefort-Jemelle IC Marbehan Arlon
ou Luxembourg
Namur
ou Dinant
Bertrix L Terminus Terminus
Terminus Terminus L Bertrix Arlon
ou Virton
Ciney Poix-Saint-Hubert L Terminus Terminus
Terminus Terminus L Neufchâteau Arlon
Bruxelles-Midi Namur P
(en semaine)
Arlon Luxembourg
Ciney
ou Rochefort-Jemelle
Poix-Saint-Hubert P
(en semaine)
Terminus Terminus
Namur Poix-Saint-Hubert P
(en semaine)
Neufchâteau Luxembourg
Luxembourg Marbehan P
(en semaine)
Rochefort-Jemelle Namur
Terminus Terminus P
(en semaine)
Neufchâteau Arlon
Terminus Terminus P
(en semaine)
Bertrix Bertrix
ou Gedinne
ou Virton
Arlon Neufchâteau P
(week-ends et fériés)
Rochefort-Jemelle Liège-Palais
Arlon Marbehan P
(week-ends et fériés)
Rochefort-Jemelle Bruxelles-Midi