Ganglion de Gasser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le ganglion de Gasser (Ganglion Gasseri), ou ganglion trigéminal, ou ganglion trigéminé, ou ganglion semi-lunaire, est le ganglion nerveux, essentiellement sensitif, mais également moteur du nerf trijumeau (cinquième paire de nerfs crâniens).
Le ganglion de Gasser doit son nom à celui qui l'a décrit, Johann Laurentius Gasser, un anatomiste autrichien (1723-1765)[1].

Il est au trijumeau ce que les ganglions rachidiens postérieurs sont aux nerfs spinaux.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Il se situe dans une fossette appelée cavum de Meckel et située sur la base du crâne (sur la face endocrânienne antérieure du rocher du temporal). De ce ganglion émergent les 3 branches terminales du trijumeau : les nerfs ophtalmique (V1), maxillaire (V2) et mandibulaire (V3).


États pathologiques[modifier | modifier le code]

  • L'atteinte du ganglion de Gasser en pathologie entraîne des douleurs intenses en décharges électriques : on parle de névralgies du trijumeau.
  • Le ganglion de Gasser est le lieu de stockage du virus de l'herpès labial.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. le ganglion de Gasser, Encyclopédie Larousse