Nerf alvéolaire inférieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nerf mandibulaire (V3)

Le nerf alvéolaire inférieur (anciennement appelé nerf dentaire inférieur[1]) est un nerf sensible issu du nerf mandibulaire (V3), lui-même issu du nerf trijumeau (V)[1],[2].

Anatomie[modifier | modifier le code]

Coupe de dent 1. Dent 2. Émail 3. Dentine 4. Pulpe dentaire 5. Pulpe caméral 6. Pulpe radiculaire 7. Cement 8. Couronne 9. Cuspide 10. Sillon 11. Collet 12. Racine 13. Furcation 14. Apex radiculaire 15. Foramen apical 16. Sulcus 17. Parodonte 18. Gencive: 19. Gencive libre 20. Gencive marginal 21. Gencive attachée 22. Ligament parodontal 23. Os alvéolaire 24. Nerfs et Vaisseaux : 25. dentaire 26. parodontaux 27. nerf alvéolaire

Origine[modifier | modifier le code]

Le nerf alvéolaire inférieur naît en profondeur du muscle ptérygoïdien latéral depuis la partie postérieure du nerf mandibulaire[2].

Trajet[modifier | modifier le code]

Il descend depuis son origine en longeant latéralement le muscle ptérygoïdien médial, passe entre la branche montante de la mandibule et le ligament sphénomandibulaire avant de pénétrer dans le canal mandibulaire via le foramen mandibulaire[2].

Terminaison[modifier | modifier le code]

Le nerf alvéolaire inférieur s'anastomose avec le nerf lingual et avec le nerf hypoglosse[3].

Ramifications[modifier | modifier le code]

Il est à l'origine juste avant de pénétrer le canal mandibulaire, du nerf mylo-hoïdien qui innervera le muscle mylo-hyoïdien, et le ventre antérieur du muscle digastrique [2],[3],[4]. Après cette branche, devenu purement sensitif, il rentre dans le canal mandibulaire.

Il participe au plexus dentaire inférieur, avec des terminaisons pour les molaires et prémolaires inférieures. Il est également à l'origine d'un rameau dit nerf incisif innervant une canine et deux dents incisives, des terminaisons gengivales[2],[3].

Enfin il donne le nerf mentonnier émergeant de la mandibule par le foramen mental et se distribue par de nombreux rameaux à la lèvre inférieure et au menton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vitorio Delage, « Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine », sur dictionnaire.academie-medecine.fr (consulté le 3 août 2017)
  2. a b c d et e Louis Lecomte, LE NERF MANDIBULAIRE ET LA CHIRURGIE BUCCALE : APPROCHE CLINIQUE, TECHNIQUE ET RADIOLOGIQUE, Lorraine, Université de Lorraine, , 97 p. (lire en ligne), p. 23
  3. a b et c « Précis d'Anatomie », sur www.informationhospitaliere.com (consulté le 3 août 2017)
  4. Kinga Racolta, LE NERF ALVEOLAIRE INFERIEUR, Saint Etienne, Université de médecine, 2014-2015, 46 p. (lire en ligne)