Gamers Assembly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gamers Assembly
Description de l'image Gamers Assembly.png.
Généralités
Sport EsportVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 2000
Autre(s) nom(s) Gamers Assembly : Festival Edition, GA:FE, GA
Organisateur(s) Association FuturoLAN
Éditions 22e en 2022
Périodicité Annuelle (Week-end de Pâques en Avril)
Lieu(x) Poitiers Drapeau de la France France
Participants 2500 joueurs
Affluence 25000 visiteurs
Site(s) Parc des exposition de Poitiers
Site web officiel https://www.gamers-assembly.net/
Le Palais des congrès du Futuroscope de Poitiers, lieu où se déroulait la Gamers Assembly jusqu'en 2013.

La Gamers Assembly (GA) est une LAN-party annuelle créée en 2000 en France et qui rassemble quelques-unes des meilleures équipes du monde sur des jeux vidéo sur ordinateur ou console conçus ou adaptés aux confrontations entre joueurs[1]. Depuis 2019, l'événement porte le nom de Gamers Assembly : Festival Edition (GA:FE).

Histoire[modifier | modifier le code]

La Gamers Assembly (GA) a été créée en 2000 par l’association FuturoLAN. À l'AFP, Désiré Koussawo, président d'honneur de cette association, raconte comment l'événement a été fondé : « Au début, c'était juste une bande de potes. L'idée, c'était juste de se retrouver ensemble, de se partager des fichiers. C'était à la bonne franquette, il y avait des fils électriques partout, c'était vraiment à l'arrache[2]. »

La première année, cette LAN-party s'est tenue à Smarves, avant de rejoindre la salle de spectacle de la Hune de Saint Benoît (commune au sud du Grand Poitiers) l'année suivante, puis le Palais des congrès du Futuroscope à Chasseneuil-du-Poitou (commune nord du Grand Poitiers)[Notes 1] et enfin le Parc des expositions de Poitiers à partir de 2014, après sa rénovation[Notes 2].

Du 4 au le nombre de participants PC et console s'est élevé à 1 600 et les dotations mises en jeu pour l'ensemble des tournois ont atteint le montant de 300 000 euros dont 290 300 euros en cash. Cette somme bien plus élevée que celle des précédentes éditions est due au fait que l'événement accueilli les finales de la saison 1 des StarCraft 2 World Championship Series sponsorisée par Blizzard Entertainment[3] avec 217 000 dollars de dotations en cash[4]. Cette édition a eu un écho local[5],[6].

Du 26 au  : une édition qui a médiatiquement montré cet évènement auprès du grand public dans l'ensemble de la France métropolitaine[7].

L'année 2017 marque un fort retour de la Gamers Assembly sur la scène médiatique avec plus de 2 000 joueurs présents et 20 000 visites.

Du au , l'évènement a réuni 2 019 joueurs et 24 000 visites au parc des expositions de Poitiers[8]. En 2019, la vingtième édition accueille 2 500 joueurs[2].

Historique[9]
Date de début Date de fin Lieu Nombre de participants Dotation totale (en euros) Notes
7 avril 2000 9 avril 2000 Smarves 100
14 avril 2001 16 avril 2001 Saint-Benoît 250 2 000
30 mars 2002 1er avril 2002 Saint-Benoît 350 6 000
19 avril 2003 21 avril 2003 Palais des congrès du Futuroscope 550 25 000
20 mai 2004 23 mai 2004 Palais des congrès du Futuroscope 650 35 000
26 mars 2005 28 mars 2005 Palais des congrès du Futuroscope 800 45 000
15 avril 2006 17 avril 2006 Palais des congrès du Futuroscope 900 66 000
7 avril 2007 9 avril 2007 Palais des congrès du Futuroscope 1 000 50 000 La capacité maximale du palais des congrès a été atteinte.
22 mars 2008 24 mars 2008 Palais des congrès du Futuroscope 800 50 000
11 avril 2009 13 avril 2009 Palais des congrès du Futuroscope 800 70 000 L'évènement fêtait ses 10 ans et portait la mention « 10 ans de jeux-vidéo »[9].
3 avril 2010 5 avril 2010 Palais des congrès du Futuroscope 900 50 000
23 avril 2011 25 avril 2011 Palais des congrès du Futuroscope 900 70 000 20 000 euros de dotation était en liquide[Notes 1].
7 avril 2012 9 avril 2012 Palais des congrès du Futuroscope 850 90 000 32 000 euros de dotation était en liquide[Notes 1]. Le jeu ShootMania Storm a été présenté en exclusivité mondiale par Nadeo[10]
30 mars 2013 1er avril 2013 Palais des congrès du Futuroscope 900 70 000 20 000 euros de dotation était en liquide[Notes 1].
19 avril 2014 21 avril 2014 Parc des Expositions de Poitiers 1 300 52 000 31 600 euros de dotation était en liquide[Notes 1]. Déménagement au Parc des Expositions de Poitiers
4 avril 2015 6 avril 2015 Parc des Expositions de Poitiers 1 600 300 000
26 mars 2016 28 mars 2016 Parc des Expositions de Poitiers 1 837
15 avril 2017 17 avril 2017 Parc des Expositions de Poitiers 1 900 70 000[11]
31 mars 2018 2 avril 2018 Parc des Expositions de Poitiers 2 019 76 500[12]
19 avril 2019 22 avril 2019 Parc des Expositions de Poitiers 2 500 73 600[13] La mention "20th Edition" est accolée au nom Gamers Assembly.
11 avril 2020 13 avril 2020 Parc des Expositions de Poitiers Edition annulée en raison des restrictions gouvernementales liées au Coronavirus Covid-19 (SARS-CoV-2) [14],[15]
3 avril 2021 5 avril 2021 Online
16 avril 2022 18 avril 2022 Parc des Expositions de Poitiers 2 500 40 000[16]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'inscription à cette manifestation est payante autour de 50  par personne et chaque participant PC doit venir avec son ordinateur, son écran et ses périphériques. Les modalités de participation aux tournois consoles changent d'année en année, il n'est pas toujours nécessaire de venir avec sa télévision ou sa console, en revanche les participants doivent prendre leur manette. Depuis 2018, les fauteuils ergonomiques sont fournis par la société Maxnomic, partenaire de Gamers Assembly[17].

En 2019, la Gamers Assembly était dotée d'un budget d'environ 800 000 euros[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Palmarès », Gamers Assembly.
  2. « Rénovation du Parc des Expositions », Grand Poitiers.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Gamers Assembly 2015 », .
  2. a et b AFP, « Comment Poitiers est devenu la capitale française de l'esport », rtl.be,‎ (lire en ligne)
  3. « Gamers Assembly to Host the 2015 WCS Season 1 Finals - StarCraft II WCS », sur wcs.battle.net (consulté le ).
  4. « Résultats des WCS StarCraft II », sur www.gamers-assembly.net (consulté le ).
  5. « Gamers Assembly : 1.500 geeks entrent en jeu », La nouvelle république, .
  6. Élisabeth Royez,, « La Gamers Assembly sera-t-elle l'événement phare de Poitiers? », Centre Presse, .
  7. William Audureau, « Mamies joueuses, épées en mousse et maillots floqués : une journée à la Gamers Assembly, la fête annuelle de l’e-sport », Le Monde, .
  8. Alexis Perché, « Carton plein pour la Gamers Assembly », France 3 Nouvelle-Aquitaine, .
  9. a et b « Futurolan - Espace presse et partenaires », sur presse.futurolan.net (consulté le ).
  10. « ShootMania à la Gamers Assembly », sur www.gamers-assembly.net (consulté le ).
  11. « La Gamers Assembly 2017, ça chiffre ! », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le ).
  12. « Clap de fin sur la #GA2018 », sur ga2018.gamers-assembly.net (consulté le ).
  13. « Récap' de la #GA2019 », sur ga2019.gamers-assembly.net (consulté le ).
  14. « Annulation officielle de la 21ème édition de la Gamers Assembly »
  15. « Arrêté du 9 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 » (consulté le )
  16. « Résumé des tournois de la GA2022 », (consulté le )
  17. Bruno Pille, « Maxnomic assoit un peu plus sa notoriété », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne)
  18. Xavier Renard, « L’e-sport en marche vers un futur olympique », La Croix,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]