Grand Poitiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Poitiers
Grand Poitiers
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Forme Communauté d'agglomération
Siège Poitiers
Communes 40
Président Alain Claeys (PS)
Date de création
Code SIREN 200069854
Démographie
Population 192 000 hab. (2012)
Densité 702 hab./km2
Géographie
Superficie 273,5 km2
Liens
Site web http://www.grandpoitiers.fr
Fiche Banatic Données en ligne

Grand Poitiers (anciennement communauté d'agglomération de Poitiers ou CAP) est une communauté d'agglomération française, située dans le département de la Vienne en région Nouvelle-Aquitaine.

En 2012 avec ses 13 communes, la communauté d'agglomération de Poitiers regroupait 138 759 habitants. En 2017, elle passe à 192 000.

Historique[modifier | modifier le code]

Le district de Poitiers a été créé le 28 septembre 1965. Il regroupait alors six communes voisines : Biard, Buxerolles, Chasseneuil-du-Poitou, Mignaloux-Beauvoir, Poitiers et Saint-Benoît.

Composition[modifier | modifier le code]

En 2016, La communauté d'agglomération regroupait 13 communes :

En 2017, La nouvelle communauté d'agglomération regroupait 40 communes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Poitiers
(siège)
86194 Pictaviens 42,11 87 435 (2014) 2 076
Beaumont Saint-Cyr ?????
Béruges 86024 Bérugeois 32,63 1 333 (2014) 41
Biard 86027 Biardois 7,47 1 725 (2014) 231
Bignoux 86028 Bignolais 14,52 1 048 (2014) 72
Bonnes 86031 Bonnois 34,28 1 740 (2014) 51
Buxerolles 86041 Buxerollois 9,10 9 956 (2014) 1 094
Celle-Lévescault 86045 Célestins 42,67 1 347 (2014) 32
Chasseneuil-du-Poitou 86062 Chasseneuillais 17,61 4 733 (2014) 269
Chauvigny 86070 Chauvinois 95,82 7 088 (2014) 74
Cloué 86080 Cloésiens 12,21 515 (2014) 42
Coulombiers 86083 Colombériens 27,93 1 136 (2014) 41
Croutelle 86088 Croutellois 1,48 819 (2014) 553
Curzay-sur-Vonne 86091 Curzéens 16,52 426 (2014) 26
Dissay 86095 Dissayens 23,71 3 170 (2014) 134
Fontaine-le-Comte 86100 Fontenois 18,66 3 835 (2014) 206
Jardres 86114 Jardrais 20,74 1 251 (2014) 60
Jaunay-Marigny ?????
Jazeneuil 86116 Jazeneuillais 31,82 837 (2014) 26
La Chapelle-Moulière 86058 Chapellois 17,11 674 (2014) 39
La Puye 86202 Podiens 23,57 616 (2014) 26
Lavoux 86124 Lavousiens 15,03 1 141 (2014) 76
Ligugé 86133 Ligugéens 22,77 3 265 (2014) 143
Liniers 86135 Linarois 16,19 564 (2014) 35
Lusignan 86139 Mélusins 37,82 2 650 (2014) 70
Mignaloux-Beauvoir 86157 Mignaliens 21,56 4 127 (2014) 191
Migné-Auxances 86158 Mignanxois 28,96 5 966 (2014) 206
Montamisé 86163 Montamiséens 31,71 3 531 (2014) 111
Pouillé 86198 Pouillassous 13,96 637 (2014) 46
Rouillé 86213 Rullicois 52,01 2 446 (2014) 47
Saint-Benoît 86214 Sancto-Bénédictins 13,58 7 064 (2014) 520
Sainte-Radégonde 86239 13,18 168 (2014) 13
Saint-Georges-lès-Baillargeaux 86222 Baillargeois 33,90 4 023 (2014) 119
Saint-Julien-l'Ars 86226 Sancto-Julianais 18,46 2 534 (2014) 137
Saint-Sauvant 86244 Saint-Sauvantais 59,58 1 301 (2014) 22
Sanxay 86253 Sanxéens 24,13 556 (2014) 23
Savigny-Lévescault 86256 Savignois 22,14 1 143 (2014) 52
Sèvres-Anxaumont 86261 Sadébriens 15,49 2 026 (2014) 131
Tercé 86268 Tercéens 23,53 1 112 (2014) 47
Vouneuil-sous-Biard 86297 Vouneuillois 25,98 5 545 (2014) 213

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a son siège à l'Hôtel de ville de Poitiers, place du maréchal Leclerc.

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

Le nombre de délégués au conseil communautaire dépend du nombre d'habitants de la commune.

En 2017,91 délégués sont ainsi répartis comme suit[2] :

Nombre de délégués Communes
39 Poitiers
4 Buxerolles
4 Chasseneuil-du-Poitou
3 Jaunay-Marigny (commune nouvelle), Chauvigny, Saint-Benoit
2 Beaumont Saint-Cyr (commune nouvelle), Chasseneuil-du-Poitou, Migne-Auxances, Vouneuil-sous-Biard
1 Les autres communes

Présidence[modifier | modifier le code]

L'administration est divisée en dix commissions thématiques.

Alain Claeys est président de Grand Poitiers.

Compétences[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

Grand Poitiers a annoncé fin février qu'elle allait répondre à l'appel à projet du conseil régional visant à décliner localement la trame verte et bleue régionale, nationale et paneuropéenne sur son territoire[3] (déclinaison du SRCE). Concernant l'énergie, une plateforme d'accompagnement des particuliers dans la réhabilitation de leur habitat a également été annoncée[3] (déclinaison du SRCAE).

Eau et assainissement[modifier | modifier le code]

La Communauté d’Agglomération de Poitiers dispose d’un service public de l’eau potable et de l’assainissement géré en régie placé sous l’autorité de son Président. Ce service assure la production et la distribution de l’eau potable sur l’ensemble des communes. Le tarif de facturation est unique sur l’ensemble des treize communes.

Déchets[modifier | modifier le code]

Délégué à SITA Suez.

Transports[modifier | modifier le code]

Grand Poitiers est l'autorité organisatrice de transports sur son territoire. Elle a confié l'exploitation du réseau de transport en commun de bus Vitalis à la Régie des transports poitevins. Grand Poitiers exploite également le service Cap'Vélo et Otolis (Auto-partage).

Sport[modifier | modifier le code]

"Le Sport aime Grand Poitiers" et "Grand Poitiers aime le sport"

La ville de Poitiers mets à disposition de ses habitants, divers centres sportifs, tels que la Patinoire ou les diverses piscines à proximité de la commune. Mais ceci est la page sur la Communauté d'Agglomération Grand Poitiers, et non sur la municipalité de Poitiers.

Réseaux de communications[modifier | modifier le code]

Grand Poitiers a passé une délégation de service public (DSP) avec l'entreprise Covage en [4], après une procédure lancée en pour une mise en œuvre courant 2013 (totale fin 2013)[5]. Une filiale est créée : GrandPoitiers Network, un Réseaux d’Initiative Publique (RIP)[6]

Le but de GrandPoitiers est de raccorder l'ensemble des répartiteurs téléphoniques (alias NRA, pour nœud de raccordement abonné) et de proposer la fibre aux entreprises présentes dans les zones industrielles de GrandPotiers[7]. Le raccordement de tous les administrations et de tous les établissements d'éducation est aussi de la partie[6]. En 2013, les particuliers ne sont directement pas concernés par ces mesures.[8]

Fiscalité[modifier | modifier le code]

La taxe professionnelle était en 2008 de 18,37 %[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]