Gabriel Gravier (géographe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gravier.
Ne doit pas être confondu avec Gabriel Gravier.
Gabriel Gravier
Gabriel Gravier (1827-1904).jpg
Photographie par Alexandre Quinet.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Œuvres principales

Gabriel Gravier, né le [1],[2] à Sancoins et mort le [3],[4] à Rouen, est un historien, géographe et écrivain français.

S’intéressant surtout à l’Amérique du Nord et aux explorateurs français, et particulièrement aux navigateurs normands, il est l’auteur notamment d’une biographie de René-Robert Cavelier de La Salle, publiée en 1871, et d’une Vie de Samuel Champlain, publiée en 1900.

Biographie[modifier | modifier le code]

Engagé volontaire à dix-huit ans, sous-officier désigné pour le grade d’officier[5], Gabriel Gravier quitte le service militaire et s’installe à Rouen en 1852[6].

Il travaille d’abord dans l’Administration des Eaux et Forêts[7], avant de devenir fonctionnaire des Chemins de Fer[8].

Gabriel Gravier fut un membre fondateur et un président de la Société normande de géographie[9]. Le 30 avril 1880, il sera reçu à l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen[10].

Il vivait à Rouen, 18 rue Alsace-Lorraine[11], où il mourra en novembre 1904, à l’âge de 77 ans.

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Cavelier de La Salle de Rouen, Paris, Maisonneuve & Cie, (lire en ligne).
  • Découverte de l’Amérique par les Normands au Xe siècle, Paris ; Rouen, Maisonneuve & Cie ; E. Cagniard, (lire en ligne).
  • La Route du Mississippi, Nancy, G. Crepin-Leblond, (lire en ligne).
  • Examen critique de l’Histoire du Brésil français au seizième siècle, Paris, E. Martinet, (lire en ligne).
  • Étude sur le sauvage du Brésil, Paris, Maisonneuve & Cie, (lire en ligne).
  • Les Normands sur la route des Indes : discours de réception à l’Academie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen lu le 30 avril 1880, Rouen, E. Cagniard, (lire en ligne).
  • La Cartographie de Madagascar, Paris ; Rouen, A. Challamel ; E. Cagniard, (lire en ligne).
  • Les Voyages de Giovanni Verrazano sur les côtes d’Amérique avec des marins normands, pour le compte du roi de France en 1524-1528, Rouen, E. Cagniard, (lire en ligne).
  • Les Anciens Normands chez eux et en France, Rouen, E. Cagniard, (lire en ligne).
  • Vie de Samuel Champlain : fondateur de la nouvelle-France (1567-1635), Paris, J. Maisonneuve, (lire en ligne).
  • Jean Ango : vicomte de Dieppe, Rouen, A. Lestringant, (lire en ligne).

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Voyage de Paul Soleillet à l’Adrar, décembre 1879-mai 1880 », Bulletin de la Société normande de géographie, Rouen, Impr. de E. Cagniard,‎ , p. 64.
  • « Notice sur Jean Vauquelain [sic], de Dieppe, lieutenant de vaisseau (1727-1764) », d’après M. Faucher de Saint-Maurice », Bulletin de la Société libre d’émulation du commerce et de l’industrie de la Seine-Inférieure, Rouen, Impr. de E. Cagniard « 2e série »,‎ , p. 30.
  • « Notice biographique sur Paul Soleillet », Bulletin de la Société normande de géographie, Rouen, Impr. de E. Cagniard,‎ , p. 38.
  • « L’Abbé Petitot chez les Grands Esquimaux », Bulletin de la Société libre d’émulation du Commerce et de l’Industrie de la Seine-Inférieure, Rouen, Impr. de E. Cagniard,‎ , p. 35.
  • « L’Abbé Petitot sous le cercle polaire », Bulletin de la Société normande de géographie, Rouen, Impr. de E. Cagniard, 1889,‎ cahier de septembre-octobre 1889, p. 44.
  • « Le Rouennais François Cauche (1638-1643) », Conférence faite, le 4 décembre 1892, dans la séance solennelle de la Société des anciens militaires coloniaux de Rouen, Rouen, Impr. de E. Cagniard,‎ , p. 20.
  • « Augustin Beaulieu : navigateur rouennais (1589-1637) », Bulletin de la Société libre d’émulation, du commerce et de l’industrie de la Seine-Inférieure, Rouen, Imprimerie E. Cagniard,‎ , p. 32.
  • « Notice sur Jean Parmentier, navigateur dieppois (1494-1530) », Bulletin de la Société libre d’émulation du commerce et de l’industrie de la Seine-Inférieure, Rouen, Impr. de Léon Gy,‎ , p. 14.

Traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Société normande de géographie (Rouen) : Bulletin de l’année, vol. 21-22, E. Cagniard, 1899, p. 232.
  2. Selon le site du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS), il est né en 1828 et mort en 1905.
  3. Société normande de géographie (Rouen) : Bulletin, vol. 26-27, 1904, p. 299.
  4. Mort le 21 novembre 1904 selon d’autres sources (Voir Bulletins de la Société de l’histoire de Normandie, vol. 10, 1909, p. 35).
  5. Société normande de géographie (Rouen) : Bulletin, Volumes 29 à 30, 1904, p. 262.
  6. Société des amis des monuments rouennais : Bulletin, Impr. Lecerf fils, 1905, p. 110.
  7. Société normande de géographie (Rouen) : Bulletin, Volume 30, E. Cagniard, 1908, p. 262
  8. Philippe Pinchemel, Histoire et épistémologie de la géographie, Bibliothèque nationale, 1981, p. 88. (ISBN 2717715843)
  9. Notice de la Société normande de géographie sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS), cths.fr.
  10. Gamila Morcos (University of Alberta/Faculté Saint-Jean), Dictionnaire des artistes et des auteurs francophones de l’Ouest canadien, Presses de l'Université Laval, 1998, p. 136 (extrait).
  11. Guy Pessiot, Histoire de Rouen, volume 1, Éditions PTC, 1981, p. 221 (extrait)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]