Gabriel Forestier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gabriel Forestier (né à Eymet le 18 novembre 1889, mort à Paris le 24 mai 1969), est un sculpteur français, principalement actif pendant l'entre-deux-guerres.

Sculptant dès l'âge de 14 ans un buste de Monsieur Bonnetou, Gabriel Forestier devient élève à l'Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux en 1905. Il s'installe à Paris en 1909, et achève son service militaire en 1912. Il commence à exposer au Salon des Artistes français l'année suivante. Mobilisé durant la première guerre mondiale en France et en Italie, il repart en Italie après la fin du conflit : en 1922, puis une nouvelle fois en 1931. Il expose régulièrement au Salon entre 1922 et 1935. Il débute vraiment sa carrière dans les années 1920, obtenant plusieurs commandes de monuments aux morts à travers la France : il sculpte ainsi le Monument aux morts de La Force, celui de Ducey en 1921, de Bergerac en 1927, et celui de sa ville natale, Eymet. En 1930-1931, il participe, sous la direction d'Alfred Janniot, à la réalisation du grand bas-relief de façade du Musée des Colonies, pour l'exposition coloniale de 1931. Son Hercule du Salon de 1936 lui vaut une médaille d'or, et il reçoit le grand prix de l'Exposition internationale de 1937 (à l'occasion de laquelle il réalise la porte sculptée en bronze du musée d'art moderne de la Ville de Paris), ainsi que le titre de chevalier de la Légion d'Honneur. Il réalise aussi aux côtés de Marcel Loyau la fontaine des Chevaux marins pour Chicago. Il devient Jury à l'Ecole des Beaux-Arts entre 1939 et 1942, et s'illustre aussi en peinture : il réalise ainsi le décor peint de la banque d'Algérie en 1945.

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

  • Monument aux morts de La Force
  • Monument aux morts de Ducey (Manche), 1921
  • Monument aux morts de Bergerac, 1927
  • Monument aux morts d'Eymet
  • Vénus, 1934, bronze, Beauvais, préfecture de l'Oise
  • Géant étouffant un serpent, 1934, bronze, Skikda (Algérie), mairie
  • La Messagère, 1938, pierre, Paris, Jardins du Luxembourg

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Forestier, Gabriel Forestier, sculpteur statuaire, 1999.

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Base Léonore • Id RKDartists