Ange (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis G.E. Ranne)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ange.
Ange
Description de cette image, également commentée ci-après
Ange à Mons en 2011.
Anne GuéroGérard Guéro
Naissance
Tours, France

Clamart, France
Nom collectif Ange, G. E. Ranne, G.-Elton Ranne
Activités Romancier
Langue d'écriture Français
Genres Fantasy, science-fiction

Œuvres principales

Ange est le pseudonyme commun d'Anne Guéro, née le à Tours, et de Gérard Guéro, né le à Clamart. Ils écrivent des romans ainsi que des scénarios de bandes dessinées et développent des jeux de rôle. Leur univers s'inspire largement de l'heroic fantasy et du thriller fantastique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pseudonymes[modifier | modifier le code]

Le nom d'« Ange » est un mot-valise constitué des premières lettres de leurs prénoms : Anne et rard Guéro. Ce couple d'auteurs est aussi connu sous le nom de G. E. Ranne (Ger + Anne) et de G.-Elton Ranne.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les deux auteurs se sont rencontrés en 1984 dans une librairie parisienne[2]. Après avoir un temps dirigé les magazines Casus Belli et Plasma, le duo Ange se tourne vers l'écriture, d'abord avec Érik Juszezak pour Les Crocs d'ébène (Glénat, 1988) et Les Héritiers (Vents d'Ouest, 1990-1991). En parallèle, le duo publie des romans. Après la rencontre avec le dessinateur Alberto Varanda, le couple s'investit dans la bande dessinée[1]. À partir de cette rencontre, le duo entreprend Reflets d'écume (1994-1995), Bloodline (1997-1999) et, à partir de 1998, La Geste des chevaliers dragons, à laquelle de nombreux dessinateurs participent. En 1999, le duo débute Némésis, puis Tower. En 2001, le tandem publie Paradis perdu et La Cicatrice du souvenir, ainsi que Khatedra. L'année suivante voit l'inauguration de la série Le Collège invisible. Ange reprend partiellement, à partir de 2003, l'écriture de Kookaburra Universe. En 2003, le couple travaille sur Le Souffle - De feu et de sang, puis Babel l'année suivante. Le duo signe, sous le pseudo Gaby, la série Les Blondes, qui génère « un incontestable phénomène éditorial »[1]. En 2006, Ange publie La Porte des mondes ainsi que Les Cancres et reprend Paradis perdu.

Le duo porte ses activités dans le genre médiéval-fantastique, ainsi que dans l'écriture de scénarios de bande dessinée. Ils ont également écrit des scénarios de jeu de rôle, notamment pour In Nomine Satanis/Magna Veritas et Bloodlust.

Ils ont aussi utilisé le pseudonyme Ange pour écrire le roman de science-fiction pour la jeunesse L'Œil des Dieux ainsi que d'autres romans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme G.E. Ranne

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  1. Le chemin des étoiles
  2. Au-delà de l'horizon
  1. Marie
  2. Maxime
  3. Louis
  1. Lune rouge
  2. La traque
  3. Passé recomposé
  4. Entre les mondes
  1. Chevaliers Dragons
  1. Les évadés de Kanash
  2. Le cristal de Baïn
  3. Le livre d'Erkor
  1. Cancrus supremus
  2. Furor draconis
  3. Astrallum
  4. Duelum magickum
  5. Gestus collegiem
  6. Galactus destructor
  7. Retournum à la terrum
  8. Lostum
  9. Rebootum generalum
  10. Tyrannum et Mutatis
  1. L'ère du dragon
Article détaillé : La Geste des Chevaliers Dragons.
  1. Par delà les montagnes
  2. Dans les brumes du lac
  1. Le voyade
  2. Sans retour
2. Taman Kha
3. Mano Kha
  1. Armance
  2. Vengeances
  3. Amaury
  4. William
  5. Les Quatre
  1. Bienvenue à jolie ville
  2. Les entrailles de jolie ville
  1. Level Eleven
  2. Babalon Working
  3. Critical Mass
  4. Nanotech
  5. Terminal Crash
  6. Rebirth
  1. Enfer
  2. Purgatoire
  3. Paradis
  4. Terres
  1. L'évangile selon Jacob
  2. Chute libre
  3. Au sud d’Éden
  4. Fins
  1. La muraille
  2. La clef
  1. Naïade
  2. Noyade
  1. De feu et de sang
  1. Salade d'Ortiz
  2. Mata a ri
  1. Ouverture
  2. Le sacrifice du fou

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Interviews

Liens externes[modifier | modifier le code]