Gérard Legrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legrand.
Gérard Legrand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Activités

Gérard Legrand, né à Paris en 1927 et mort en 1999, est un poète surréaliste, philosophe, essayiste et critique de cinéma français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En décembre 1948, Gérard Legrand rencontre André Breton dont il devient l'un des plus proches collaborateurs. Avec ce dernier, il signe L'Art magique, publié en 1957[1]. En 1960, il présente le recueil Poésie et autres de Breton. Il dirige la revue Bief de 1958 à 1960.

Il figure parmi les signataires du Manifeste des 121 publié en septembre 1960.

Son active participation à toutes les entreprises du groupe, jusqu'en 1969, le situe parmi ceux qui ont contribué à étendre l'audience du surréalisme. Après la dissolution du groupe, Gérard Legrand collabore à la revue Coupure et participe aux activités du groupe Maintenant[2].

Il a collaboré à la revue de cinéma Positif à partir de 1962 et enseigné à la Fémis.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Des pierres de mouvance, poèmes, Éditions surréalistes, 1953
  • Poésies de Lautréamont, première édition présentée avec Georges Goldfayn, Le Terrain Vague, 1960
  • Gauguin, Bordas, 1966
  • Marche du lierre, Éric Losfeld, 1969
  • Pour connaître la pensée des présocratiques, Bordas, 1970
  • Préface au système de l'éternité, essai philosophique, Éric Losfeld, 1971
  • Le Retour du printemps, poèmes, 1951-1972[2]
  • Sur Œdipe (anatomie de la mythologie), Le Terrain Vague, 1972
  • Dictionnaire de philosophie, Bordas, 1973
  • Siècles ciselés, Éditions Maintenant, 1973
  • Le Retour du printemps, Le Soleil Noir, 1974
  • Giorgio de Chirico, Filipacchi, 1975
  • Chacun pour soi et le diable pour quelques-uns, Éditions Maintenant, 1975
  • André Breton en son temps, Le Soleil Noir, 1976
  • Dossier André Breton, Belfond, 1977
  • La Redoute aux oiseaux, poèmes, 1977[2]
  • Cinémanie, Stock, 1979
  • M le Maudit, Calmann-Lévy, 1990
  • Paolo et Vittorio Taviani, Cahiers du cinéma, 1990
  • Vocabulaire Bordas de la philosophie, Bordas, 1993
  • L’Âge de Varech, 1994
  • Lung' Arno, L'Oie de Cravan, 1999
  • L'Art romantique, Larousse, 1999
  • L'Art de la Renaissance, avec Dominique Wahiche, Françoise Maître et Valérie Vidal, Larousse, 1999

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avant-propos de L'Art magique
  2. a, b et c Cité dans Biro, op. cité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adam Biro et René Passeron « Dictionnaire général du surréalisme et de ses environs », Office du Livre, Fribourg, Suisse et Presses universitaires de France, Paris, 1982, notice d'Édouard Jaguer, page 242. Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]