Génération des animaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

De la génération des animaux (en grec ancien Περὶ ζώων γενέσεως / Perì zốôn genéseôs, en latin De Generatione Animalium) est un ouvrage zoologique écrit par Aristote en langue grecque ; la rédaction définitive est située entre 330 et 322 av. J.-C.[1]

Cet ouvrage est le troisième d'une série, complétant Parties des animaux qui venait à la suite du très populaire et plus ancien Histoire des animaux.

De la génération des animaux compte cinq livres. Le premier présente les caractéristiques générales de la reproduction des animaux : organes génitaux, sperme, rôle de chacun des sexes dans la reproduction. Les livres II et III examinent les modes de reproduction propres à chacune des classes du règne animal (vivipares, ovipares et non sanguins). Le livre IV étudie la formation de l'embryon et la différenciation des sexes. Le livre V étudie les caractères congénitaux[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Louis, Aristote. De la génération des animaux : Texte établi et traduit, Paris, Les belles lettres,‎ (réimpr. 2002)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis 1961, p. XI.
  2. Louis 1961, p. XIII.