Fritzi Massary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fritzi Massry photographiée par Nicola Perscheid.

Fritzi Massary (née Friederike Massaryk le à Vienne, Autriche-Hongrie; morte le (à 86 ans) à Los Angeles, États-Unis) fut une chanteuse et une actrice autrichienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fritzi Massary fut l'une des principales chanteuses d'opérette à Vienne et à Berlin : en 1912, sa popularité était telle qu'on parlait simplement de "die Massary" (la Massary). Comptant parmi les divas de sa génération, elle était étroitement liée à Oscar Straus, participant à la création de 6 de ses opérettes, dont Der letzte Walzer (en) en 1920. Elle apparut aussi dans des opérettes de Franz Lehár et Leo Fall.

Malgré sa conversion au protestantisme en 1903, Fritzi Massary dut fuir l'Allemagne en 1932 à cause de ses origines juives. Elle passa par l'Autriche, la Suisse et le Royaume-Uni, où elle se lia d'amitié avec Noël Coward (elle figura en 1938 dans l'une de se opérettes). L'année suivante[1], elle déménagea à Beverly Hills où elle résida jusqu'à sa mort.

Photos[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Oscar Bie : Fritzi Massary. Erich Reiß, Berlin 1920 (Herbert Ihering] (Hrsg.): Der Schauspieler. Eine Monographiensammlung. Band 7.).
  • Otto Schneidereit : Fritzi Massary. Versuch eines Porträts. Lied der Zeit, Berlin 1970 (ohne ISBN).
  • Carola Stern : Die Sache, die man Liebe nennt. Das Leben der Fritzi Massary. Rowohlt, Berlin 1998, ISBN 3-87134-359-5.
  • Klaus Thiel, 'Dann lass' ich's mir besorgen nur, von dem Freund aus Singapur': Fritzi Massary, die diva assoluta der erotisierten Operette, in: Kevin Clarke (Hg.): Glitter and be Gay: Die authentische Operette und ihre schwulen Verehrer. Männerschwarm, Hamburg 2007, S. 97-106, ISBN 978-3-939542-13-1.
  • Walter Kleindel: Das große Buch der Österreicher, Kremayr und Scheriau, Wien 1987, S. 325, ISBN 3-218-00455-1.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Fritzi Massary sur l’Internet Movie Database

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ou en 1933, Aeiou Encyclopedia (en) : http://austria-forum.org/af/AEIOU/Massary,_Fritzi

Sources de la traduction[modifier | modifier le code]