Frank Gardner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frank Gardner
Description de l'image 1969-06-01 Porsche 917.jpg.
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau de l'Australie Sydney (Nouvelle-Galles du Sud)
Date de décès
Lieu de décès Mermaid Waters (Queensland)
Nationalité Drapeau d'Australie Australie
Carrière
Années d'activité 1964 - 1968
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Privée
(John Willment Automobiles (de))
Statistiques
Nombre de courses 8
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Frank Gardner, né le à Sydney (Nouvelle-Galles du Sud) et décédé le à Mermaid Waters (Queensland), à 77 ans, est un pilote automobile australien de voitures de tourisme et de sport qui a remporté trois fois le championnat britannique de voitures de tourisme[1] (sous l'appellation de SaloonCars), en 1967, 1968 et 1973 (2e en 1970, 3e en 1969). Il obtient le titre australien de tourisme en 1977 pour une ultime saison (avec une Chevrolet Corvair Corsa), après avoir été vice-champion en 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gardner lors des 1 000 kilomètres du Nürburgring en 1969, sur Porsche 917 (8e avec David Piper).

Sa carrière s'étale en Europe et aux États-Unis tout au long des années 1960, puis jusqu'au milieu des années 1970.

En 1963 il gagne le Guards Trophy de Brands Hatch avec une Brabham BT5, puis en 1964 deux courses lors du British National Silverstone Race Meeting sur AC Cobra. En 1967, il s'impose aux 200 miles du Norisring avec une Lola T70, qui deviendra la voiture de ses meilleurs exploits.

S'en suivent deux saisons fastes. En 1968 il est le lauréat de deux épreuves du Championnat d'Europe FIA des voitures de tourismeAspern et à Zolder, avec des modèles Ford), puis il obtient les Guards Trophy de Mallory Park, et de Brands Hatch pour la seconde fois, en empochant au passage la Birthday Cup de Croft, ces trois dernières épreuves avec la Lola T70 Mk.3 GT à moteur Chevrolet. Pour 1969, le succès est encore au rendez-vous à la Gold Cup d'Oulton Park, au Prix du Tyrol, puis aux 3 Heures du Cap Town et à celles de Lourenço Marques, toujours grâce à sa T70.

En 1971, une Ford Mustang lui permet de gagner en DARM à Hockenheim, et il devient en fin de saison le Champion britannique de Formule 5000, avec des Lola T192 et T300.

Il a encore été deuxième des Tasman Series en 1967, et troisième du Championnat d'Europe des voitures de tourisme en 1968 en Division 2.

Ses meilleurs résultats en Formule 1, pour neuf participations entre 1964 et 1968, ont été une huitième place au Grand Prix de Grande-Bretagne 1965, ainsi qu'une onzième au Grand Prix des Pays-Bas 1965 et une douzième au Grand Prix d'Afrique du Sud 1965 (le tout sur Brabham BT11-BRM).

Il participa en outre aux 24 Heures du Mans à cinq reprises entre 1962 et 1969, avec une huitième place dès sa première apparition, avec l'anglais David Hobbs sur Lotus Elite-Climax Mk XIV officielle.

Résultats aux 24 heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Équipe Voiture Équipiers Résultat
1962 Team Lotus Engineering Lotus Elite David Hobbs 8e
1963 Team Elite Lotus Elite John O. Coundley Abandon
1966 Alan Mann Racing Ltd Ford MkII John Whitmore Abandon
1967 Holman and Moody Ford MkII B Roger McCluskey Abandon
1969 Alan Mann Racing Limited Ford GT40 Malcolm Guthrie Abandon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (le deuxième après John Love)

Liens externes[modifier | modifier le code]