Franck Pavloff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pavloff.
Franck Pavloff
Description de cette image, également commentée ci-après

Franck Pavloff en 2010

Naissance (76 ans)
Nîmes, Gard, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Prix France-Télévisions 2005, Prix littéraire des Grands Espaces[1] 2009
Auteur
Langue d’écriture français, bulgare
Mouvement apologue
Genres

Œuvres principales

  • Matin brun
  • Le Pont de Ran-Mositar
  • L'Homme à la carrure d'ours

Franck Pavloff, né le à Nîmes, est un écrivain et poète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

De son père bulgare, Franck Pavloff dira qu'il lui permit de développer son esprit critique et son besoin de liberté, en lui léguant « le goût impérieux de bousculer les barbelés et les pensées confisquées[2] ».

Il a passé plus de vingt années en Afrique, en Asie, en Amérique Latine et en France dans le secteur du développement social communautaire et de la défense du droit des enfants. Il est psychologue expert auprès des cours d’appel.

Un premier roman paraît en 1993 dans la collection Série noire des éditions Gallimard. Vingt-cinq autres livres vont suivre, dans le domaine de la fiction romanesque, du carnet de voyage, de la poésie — ainsi que des romans jeunesse aux éditions Syros, Albin-Michel Jeunesse, Rue du Monde.

Ses derniers romans adultes sont parus chez Albin Michel : Le Pont de Ran-Mositar (2005), La Chapelle des Apparences (2007), Le Grand Exil (2009), L'Homme à la carrure d'ours (2012).

Sa nouvelle Matin brun aux éditions Cheyne, publiée en 1998 a rencontré un succès international, avec environ deux millions d'exemplaires vendus en France et 25 traductions[3]. En 2007, le compositeur Bruno Giner en a tiré un opéra de poche intitulé Charlie, créé à Ljubljana par l'Ensemble Aleph et enregistré pour Radio France par ce même ensemble (collection Signature).

Franck Pavloff, vit actuellement depuis 2010 dans les Cévennes, entre deux voyages.[réf. souhaitée]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans, nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Le Vent des fous, Éditeur Gallimard, Série noire n° 2334, 1993
  • Foulée noire, Éditions Baleine, collection Instantanés de Polar, 1995
  • Un trou dans la zone, Éditions Baleine, Le Poulpe, 1995
  • Les Yeux de Bee, Éditions Baleine, 1998
  • La Gare de Lourenço Marquès, Éditions Baleine, 1998
  • Matin brun, Éditions Cheyne, 1998 (ISBN 2841160297) ; Libris, 2005 (ISBN 2744406422)
  • La Nuit des friches, Le Verger, 2001
  • Un doigt de liberté, Trait d'union (Québec), 2001
  • Après moi, Hiroshima, Gallimard, 2003 (ISBN 2070429938), première édition disponible chez Zulma (2002)
  • Sommeil de pagne, Desclée de Brouwer, 2003
  • Haute est la tour, Albin Michel, 2003
  • Le Silence des aigles, Alternatives, 2004
  • Le Pont de Ran-Mositar, Albin Michel, 2005 ; prix France-Télévisions en 2005
  • La Chapelle des Apparences, Albin Michel, 2007
  • Le Grand Exil, Albin Michel, 2009 ; prix littéraire des Grands Espaces, 2009
  • Oubliez-moi, La Mauvaise Graine, 2010
  • Pondichery-Goa, Carnets Nord, 2010
  • L’Homme à la carrure d’ours, Albin Michel, 2012 ; prix Lettres frontière en 2013, prix des lecteurs de Mouans Sartoux en 2013
  • L’Enfant des marges, Albin Michel, 2014

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Pinguino, Éditeur Syros, Souris noire, 1994
  • Lao, Wee et Arusha, Syros (J’accuse), 1994
  • Le squat résiste, Syros (Souris noire), 1996
  • Menace sur la ville, Albin Michel, 1998 (ISBN 2226091130)
  • Prise d’otage au soleil, Nathan (Lune Noire), 2000
  • Escale à Château-Rouge, Milan, 2002
  • Jusqu’à l'aube, Bayard (Je bouquine), 2004
  • Eloa quand est-ce qu’on s’en va ?, Rue du Monde, 2005
  • La Chute de l’aigle d’or, Fleurus, 2006
  • Les Trois Cadeaux, Albin Michel J. (album), 2013

Poésies[modifier | modifier le code]

  • Jardins de Barbarie, Ricochet, 2000
  • Indienne d’exil, Triptyque (Québec), 2001

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du prix.
  2. Texte de présentation de la nouvelle Matin brun.
  3. Présentation du « phénomène » Matin brun.

Liens externes[modifier | modifier le code]