Marcelino Truong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcelino Truong
FIBD2016MarcelinoTruong.jpg

Marcelino Truong au Festival d'Angoulême 2016.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Marcelino Truong, né le à Manille (Philippines), est un illustrateur, peintre et dessinateur de bande dessinée français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcelino Truong, né d'un père vietnamien et d'une mère française, passe son enfance aux États-Unis, au Vietnam et en Grande-Bretagne. De 1960 à 1964, il vit à Saïgon, dans une ville pleine de vie malgré la guerre qui menaçait, avec la crainte permanente des attentats à la bombe. Sa famille s'installe ensuite à Londres où son père est diplomate à l'ambassade du Sud Viêt Nam. Puis il poursuit sa scolarité en France, ayant pris la nationalité du pays de sa mère.

Diplômé de Sciences-Po Paris et agrégé d’anglais[1], il quitte l'enseignement et commence sa vie d’artiste en 1983. « J'ai appris sur le tard et sur le tas. Il m'a bien fallu quinze à vingt ans pour trouver mon style, proche du « réalisme poétique ». Après avoir navigué entre la ligne claire de Floc'h et le trait de Loustal, j'y suis arrivé en passant à la gouache et à la couleur directe. » [2]

Les ambiances et décors orientaux, sources très inspirantes pour Marcelino Truong, lui permettent de dessiner son Vietnam personnel, mélange de souvenirs, d'histoire, de rêves et d'imagination.

Il est l’auteur de nombreuses couvertures de livres sur le Vietnam aux éditions de l’Aube, Le Dilettante, Actes Sud et Plon, ainsi que des couvertures de plusieurs romans de l'écrivain Éric-Emmanuel Schmitt, en France, ainsi qu’à l’étranger. On le voit régulièrement dans les pages de Libération, du Figaro littéraire et des magazines Senso, Elle, XXI. Toujours se retrouve chez lui la fascination pour l’Asie.

En 1995, l'ouvrage qu'il a illustré, écrit par Franck Pavloff, dans la collection « J'accuse…! » : Enfants prostitués en Asie, est lauréat du Non Fiction Young Adults, à la Foire du livre de jeunesse de Bologne[3] (Italie).

En 2012, il publie un roman graphique, Une si jolie petite guerre, sur son enfance à Saïgon dans les années soixante. Trois ans plus tard, il donne une suite à cet album, Give peace à chance, qui raconte la vie de sa famille en Europe pendant la guerre du Viêt Nam.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Quelques publications[modifier | modifier le code]

Couvertures de romans vietnamiens
Bandes dessinées
Livres illustrés
Livres pour enfants

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]