Francis Mazière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Francis Mazière
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Paris
Décès (à 70 ans)
Carpentras
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Francis Mazière, né le à Paris et mort le à Carpentras[1], est un ethnologue et archéologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière d'archéologue[modifier | modifier le code]

Spécialiste de l'Amazonie, il est reconnu également pour sa profonde connaissance de la culture polynésienne et ses patientes explorations des îles du Pacifique dont, d'après le titre d'un de ses ouvrages, la « fantastique » île de Pâques[2]. En 1951, il monte une expédition en Guyane en territoire indien, franchissant le Tumuc-Humac et découvrant des terres inexplorés du Brésil[3]. Sur le terrain, il tente dès 1963 de percer le secret des moaïs, ces statues mystérieuses dressées sur l'île de Pâques. Il raconte cette expérience dans Fantastique île de Pâques, best-seller tiré à près d'un million d'exemplaires et traduit dans de nombreuses langues[4]. Il s'est intéressé successivement aux cultures des peuples du Sinaï, de la Guyane, de l'Argentine et au Pacifique Sud[5]. Il contribuera à l'étude des sons et des danses de l'île de Tahiti[6].

Carrière d'éditeur et d'auteur[modifier | modifier le code]

En plus de ses activités d'archéologue, il réalise des ouvrages destinés au jeune public et comportant des photographies noir et blanc. L'un des plus célèbres, Parana, le petit Indien (illustré par Dominique Darbois), est le récit du quotidien d'un enfant amazonien - publié chez Nathan en 1953[7]. Il fut également pendant longtemps directeur de la collection Énigmes de l'univers puis des Portes de l'étrange chez l'éditeur Robert Laffont, période durant laquelle l'intérêt de l'auteur et des publics pour la littérature de science fiction s'intensifie[5].

Francis Mazière a également participé, comme comédien, au film de Jacques Becker, Rendez-vous de juillet, 1949, dans lequel Daniel Gélin tenait le rôle d'un jeune ethnologue montant avec difficulté sa première expédition et Francis tient le rôle de "Frédéric"[8]. (Prix Louis-Delluc)[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a eu une femme, Tila Mazière, une archéologue qui l'aidera et viendra souvent avec lui durant ses explorations[1],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Francis Mazière s'est éteint. L'explorateur aura franchi la dernière porte de l'étrange », sur Le Soir (consulté le )
  2. « Bibliographie Ile de Pâques Rapanui », sur web.archive.org, (consulté le )
  3. Voir son récit dans Expédition Tumuc-Humac, Robert Laffont, 1953.
  4. « Théories folles de l'Histoire: ces statues de l'île de Pâques venues de Vénus », sur LExpress.fr, (consulté le )
  5. a et b Hermine Bokhorst, « Francis Mazière s'est éteint. L'explorateur aura franchi la dernière porte de l'étrange », Le Soir,‎ (lire en ligne).
  6. « Unknown Artist - The Gauguin Years - Songs And Dances Of Tahiti », sur Discogs (consulté le )
  7. Francis Mazière, Parana, le petit Indien, Nathan,
  8. Jacques Becker, Brigitte Auber, Nicole Courcel et Pierre Trabaud, Rendez-vous de juillet, Union Générale Cinématographique (UGC), Société Nouvelle des Établissements Gaumont (SNEG), (lire en ligne)
  9. AlloCine, « Prix Louis Delluc 1949 », sur AlloCiné (consulté le )
  10. https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/1995/files/2015/04/4.archivo-INA-1965-1970-1.pdf

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]