François Cheval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

François Cheval est un commissaire d'expositions et directeur de musée.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Cheval est né en 1954, formé à l’histoire et à l’ethnologie, il est conservateur de musée depuis 1982, successivement dans le Jura et à la Réunion. De 1996 à 2016, il dirige le musée Nicéphore-Niépce à Chalon-sur-Saône[1], où il entreprend de débarrasser la photographie de ses présupposés et de présenter l’originalité du « photographique » à travers une muséographie et un discours renouvelés[2]. Il a notamment pris l’initiative de rétrospectives remarquées et défend une jeune photographie exigeante[3]. Commissaire de plus de cent expositions, François Cheval s'attache à remettre en cause dans chacune d'elles les certitudes de l’histoire de la photographie, en créant des moments de découverte, de plaisir, d’interrogation et de surprise[4].

« Je n’ai eu de cesse de rappeler ces dernières années que j’étais né un an après la mort de Staline et quelques mois après la défaite de Diên Biên Phû, en 1954 donc, sous le double signe de l’anti-stalinisme et de l’anti-colonialisme. Des études de sociologie et d’anthropologie, et une pratique politique, dans les années 1970, ne m’avaient pas préparé directement au métier de conservateur de musée. Et le cours des choses s’étant modifié, par la volonté de la gauche au pouvoir, je suis rentré dans le corps des conservateurs ; mais à bien y regarder ce que j’ai appris hors et dans l’université a, je crois, déterminé ma pratique.[réf. nécessaire] »

Salle Durville au musée Nicéphore-Niépce, 2013

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions de photographie contemporaine[modifier | modifier le code]

  • Kathryn Cook, Memory of trees 15-02 / 18-05-2014
  • Ziad Antar, Au hasard de la pellicule 15-02 / 18-05-2014
  • Charles Fréger, Uniforme(s) 15-06 / 15 09 2013
  • Stanley Greene, Sur la route d'une guerre 15-02 / 01-09-2013
  • Algérie, clos comme on ferme un livre ? Bruno Boudjelal, 2009 - 2011 20-10-2012 / 27-01-2013
  • Michel Campeau, Dans la chambre noire 16-06 / 16-09-2012
  • Raphaël Dallaporta, Observation 18-02 / 20-05-2012
  • Yuki Onodera, La photographie en apesanteur 15-10-2011 / 22-01-2012
  • Mathieu Bernard-Reymond, Des mondes possibles 19-06 / 19-09-2010
  • Bertrand Meunier, Paysans ordinaires 21-06 / 28-09-2008
  • Mathieu Pernot, Le grand ensemble 17-03 / 27-05-2007
  • Elina Brotherus, The New Painting 21-10-2006 / 11-02-2007
  • Claire Chevrier, Sur quelques mégalopoles 18-03 / 21-05-2006
  • Christian Milovanoff, Conversation Pieces 23-10-2004 / 30-01-2005
  • Gérard Collin-Thiébaut, Les Yeux noirs 23-10-2004 / 30-01-2005
  • Lamia Joreige, Objets de guerre 18-10 / 21-12-2003
  • « Je suis le photographe de vos rêves » : Roger Ballen – Outland / Charlemagne Palestine / Patrick Tosani – Regards (parcours urbain) 22-06 / 15-09-2002
  • Jean Le Gac, Fifty Fictif 19-06 /12-09-1999
  • D.T. Pasqualini, Les yeux rouges 20-06 / 14-09-1997
  • Shaken not stirred, Jeune Art photographique d'Europe, Pépinières Européennes pour jeunes artistes 21-03 / 19-05-1997

Rétrospectives[modifier | modifier le code]

François Cheval organise et produit régulièrement des rétrospectives inédites afin d’approfondir ou revoir l’œuvre des artistes.

Relecture de l’histoire de la photographie[modifier | modifier le code]

Avec certains événements d'ampleur, François Cheval tente de relire constamment l’histoire de la photographie. Il s'attache à l'analyse des pratiques photographiques et à leurs transformations.

  • Le meilleur des mondes. L’ambivalence du photographique, les utopies qui mènent à l’invention, les usages qu’en fait la société 15-05 / 31-12-2010
  • Abolir les mythes. La photographie française (1970-2000) dans les collections du Centre national des arts plastiques 18-06 /18-09-2011
  • Le Grand Tour. D’Alexandrie à Saïda. Commentaires d’Ange Leccia, Jean-Luc Moulène et Patrick Tosani une sélection du fonds « Oriental » 22 03 / 25-05-2003
  • Photographies / Histoires Parallèles. Pour un nouveau musée de la photographie, un centre de ressources sur l’image 21-09-2000 / 28-01-2001
  • Nouvelles frontières. Le paysage dans la photographie contemporaine 12-02 / 15-05-2011
  • Mapping Sitting. Attitudes photographiques au Moyen-Orient. Une interprétation d’Akram Zaatari et Walid Raad. Fondation Arabe pour l’Image 20-03 /23-05-2004

Soutien des expérimentations inscrites dans le territoire[modifier | modifier le code]

  • 2010-2013 Résidences BMW Alexandra Catiere, Marion Gronier, Mazaccio & Drowilal
  • 2008 Tomiko Jones (États-Unis)
  • 2005 Noël Jabbour (Palestine)
  • 2004 JH Engström (Suède)
  • 2003 Kenneth Josephson (États-Unis)
  • 1999 Elina Brotherus (Finlande)

Rencontre dans l’espace public[modifier | modifier le code]

Pilote d'événements, de manifestations ouvertes sur la ville et le monde, il crée des occasions de rencontre dans l’espace public. En 2013, Monumentalbum est une mission confiée à Joan Fontcuberta autour d’un projet coopératif dans un quartier qui consiste à transformer une collecte de 12630 photographies amateurs en immenses photomosaïques exposées sur les murs des immeubles de la cité. En 2010, Dazibao, opération d'ampleur sur la ville de Chalon et l'agglomération, s'inspire de l'idéal et de la simplicité des affiches murales chinoises. Ce projet propose une alternative visuelle de grand format dans l'espace public, permettant de réintroduire l'émotion, le commentaire, la critique, en dehors de la sacralisation imposée par le musée. En 2000, « Le Grand Album » est le premier festival photographique d’ampleur à Chalon-sur-Saône, avec pour priorité la réconciliation de l’image photographique et la ville. Avec la rue pour galerie, cet événement représente l’abolition de la stratégie unique des lieux clos et de la multiplication des intermédiaires.

Actions à l'international[modifier | modifier le code]

L'expertise de François Cheval est sollicitée pour des projets d'envergure à l'échelle internationale.

En 2017, le 2 décembre, est inauguré à Lianzhou le premier musée de photographie contemporaine en Chine. Les directeurs en sont Duan Yuting et François Cheval[5]. Les architectes sont Jianxiang He et Ying Jiang.

En 2014, il est commissaire de l’exposition André Steiner, au Multimedia Art Museum, Moscou.

En 2013, Marseille-Provence 2013 - Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) demande à François Cheval d'effectuer le commissariat de quatre expositions photographiques au Fort Saint-Jean[6] : "Les Choses de ce côté du monde" exposition collective, "Odysseia" d'Antoine D’Agata, "Memory of Trees" de Kathryn Cook et "Mare Mater" de Patrick Zachmann. En 2013, la ville de Clermont-Ferrand lui commande également le commissariat d’un cycle d’expositions photographiques : Lucides, exposition collective et Du bon usage de la photographie, résidences de Véronique Ellena et Jürgen Nefzger.

François Cheval est commissaire général de la 8e édition du Festival international de photographie de Lianzhou en Chine en 2012. Il sélectionne vingt-trois artistes parmi lesquels Servet Kocyigit, Sammy Baloji, Natasha Caruana ou encore Julie Cockburn. En 2010, lors des Rencontres d’Arles, il propose l’exposition Chambre(s) claire(s), une rétrospective des créations interactives. En 2009, au Macao Museum en Chine, il présente A journey for light and shadow, invention of photography and the earliest photographs of Macao. En 2007, au musée de la capitale de Pékin, il organise l’exposition Naissance de la photographie, invention française.

En 2002, l’exposition Presenciausencia est proposée à la Bibliothèque Luis Angel Arango, Banque de la République, Bogota, Colombie.

En 2001, l’exposition Thé/laque photographie. Photographies anciennes japonaises [fin XIXe siècle] et commentaires de Gérard Collin-Thiébaut et Dominique Pasqualini est présentée au Musée d’art contemporain d’Hiroshima, Japon.

En 2000, François Cheval est commissaire de l’exposition Un grain de beauté sur la joue du monde. Félix Bonfils, (1831-1885) photographies anciennes de Syrie et commentaires d’Ange Leccia, dans la vieille ville de Damas.

Depuis 1996, il participe à la mise en place et à la rénovation de musées, à des opérations de formation au Viêt Nam, Liban, Syrie, Égypte, Palestine, mais aussi à l’île de La Réunion, l’île Maurice, etc.

Il est membre de jury et parrain de manifestations et festivals photographiques, notamment SFR Jeunes Talents, photobiennale de Thessalonique, Circulation(s) – Festival de la jeune photographie européenne, jury DNSEP, etc.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Monumentalbum, un projet de Joan Fontcuberta et autres expériences hors les murs du musée Nicéphore Niépce, Éditions Le Bec en l’Air, 2014
  • Musée Nicéphore Niépce, Chalon-sur-Saône, Fondation BNP Paribas, 2012
  • Le studio photographique en Orient : la validité des sources de la chrétienté, catalogue de l’exposition Histoires d’Orient, musée des Beaux-Arts de Lille, 2009
  • L’impossible musée de la photographie: l’ère des collusions, Exposition et médias : photographie, cinéma, télévision, Sous la direction d’Olivier Lugon, éditions L’Âge d’Homme, 2012
  • Conserver et exposer la photographie au musée. Musées et collections publiques de France. Revue de l’association générale des conservateurs des collections publiques de France, no 251, 2007/2
  • Syrie Liban Palestine : le Grand Tour, Ange Leccia, Jean-Luc Moulène, Patrick Tosani, Akram Zaatari, François Cheval, Elias Sanbar, Alexis Tadié ; Isthme édition / Musée Nicéphore Niépce, 2005
  • L’épreuve du musée, François Cheval, Études photographiques, no 11, 2002[7]
  • Photographies / Histoires Parallèles : collection du Musée Nicéphore-Niépce, Somogy édition et Musée Nicéphore Niépce, 2000

Préfaces, articles et ouvrages sur les artistes[modifier | modifier le code]

Antoine d'Agata, Robert Burley, Michel Campeau, Raphaël Dallaporta, Jacques Damez, Guillaume Herbaut, Stéphane Kossmann, Virginie Marnat-Leempoels, Rajak Ohanian, Mathieu Pernot, Gérald Petit, John Pfahl, Alexandre Rodtchenko, Anton Stankowsky, Etienne Sved, Yves Trémorin, Stanislas Guigui…

Scénarios de films sur la photographie[modifier | modifier le code]

  • Elucider ce qui a été. Trois villes au travers des diapositives d’Erwin Blumenfeld, réalisé par Luc Torrès, 2013
  • Affaires de famille, réalisé par Jean-Michel Sanchez, 2012
  • Enquête d'art, Paparazzo, réalisé par Sam Caro, 2011
  • Un relief sans aspérités. La stéréoscopie, réalisé par Jean-Michel Sanchez, 2011
  • Le bataillon de la dernière cartouche, réalisé par Jean-Michel Sanchez, 2010
  • Le piège de Méduse, réalisé par Sandro Sedran, 2005

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]